Cher­bourg “B” dans l’ex­pec­ta­tive

La Manche Libre (Avranches) - - Football/ligue 2 -

La re­prise de l’en­traî­ne­ment de l’équipe fa­nion de l’AS Cher­bourg avait créé une cer­taine sur­prise avec la pré­sence de Noël To­si et une tren­taine de joueurs. L’AS Cher­bourg se prend peut-être à rê­ver à de nou­velles ambitions en N3 mais cette si­tua­tion qui reste à confir­mer, va peut-être créer d’autres sou­cis. En ef­fet la re­prise de l’en­traî­ne­ment de la ré­serve cher­bour­geoise s’est faite dans une drôle d’at­mo­sphère, le 29 juillet.

Fraî­che­ment pro­mu en Ré­gio­nale 2, Sté­phane Soul­lard, le coach cher­bour­geois es­pé­rait cer­tai­ne­ment une autre re­prise : “C’est sûr que la re­prise a été ti­mide dans le sens où c’est une pé­riode un peu par­ti­cu­lière avec des joueurs qui sont en va­cances et d’autres qui vont y par­tir. Mais s’il n’y avait que ce­la, ça irait, il y a aus­si la ges­tion spor­tive et hu­maine qui pro­met d’être com­pli­quée”.

Des joueurs pas sûrs de re-si­gner

En ef­fet, si le re­cru­te­ment en équipe pre­mière se confirme, cer­tains joueurs de l’équipe “B” qui ont dé­cro­ché la mon­tée en R2 pour­raient en faire les frais. On sent les in­ter­ro­ga­tions poindre dans les pa­roles du coach: “La si­tua­tion de l’équipe Aqui traîne un peu, gé­nère pas mal d’in­ter­ro­ga­tions au ni­veau des joueurs. Il y a beau­coup de joueurs qui at­tendent de voir ce que ça va don­ner et qui n’ont pas en­core re­si­gné. Je com­prends leurs in­ter­ro­ga­tions. Avec une équipe A qui pour­rait être aus­si étof­fée, il fau­dra gé­rer avec pas mal de des­centes de l’équipe 1 tous les week-ends, ça risque de faire pas mal de dé­çus. Ce n’est pas évident ce sont des joueurs avec qui je tra­vaille de­puis 3 ans.” L’AS Cher­bourg ar­rive à un nou­veau tournant qu’il fau­dra gé­rer au mieux spor­ti­ve­ment comme hu­mai­ne­ment.

La re­prise de la sai­son s’est faite dans une at­mo­sphère par­ti­cu­lière pour la ré­serve de l’AS Cher­bourg Football, pro­mue en Ré­gio­nale 2.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.