Pol­lu­tion aux hy­dro­car­bures

La Manche Libre (Avranches) - - Faits Divers / Justice -

“Ce ma­tin quand j’ai vu l’état dans le­quel se trou­vait la sur­face du plan d’eau, j’ai ap­pe­lé le garde-pêche” ex­plique Jean-Luc Ra­qui­del, ha­bi­tant près de l’écluse à Vire. Ar­ri­vé sur place un peu avant 11 h, le garde Jean Bo­boeuf a aler­té les sa­peurs­pom­piers de Vire.

“C’est une pol­lu­tion sur en­vi­ron 50 m², pro­ba­ble­ment due aux fortes pré­ci­pi­ta­tions de cette nuit. Après une longue pé­riode sans pluie, les eaux de ruis­sel­le­ment en­traînent huile et hy­dro­car­bures des rues vers le ré­seau d’eau plu­vial dont une par­tie se dé­verse dans le plan d’eau”, in­dique le lieu­te­nant des pom­piers Joël Le­riche.

Avec leur cel­lule de dé­pol­lu­tion, les quatre spé­cia­listes ont pla­cé un bar­rage flot­tant de berge à berge, pour évi­ter que la pol­lu­tion s’étende sur l’en­semble du bas­sin. Ils ont éga­le­ment mis en fonc­tion­ne­ment une pompe flot­tante pour ré­cu­pé­rer les pol­luants ain­si que des “bu­vards” ab­sor­bant les hy­dro­car­bures. Étaient éga­le­ment pré­sents sur les lieux, la gen­dar­me­rie, un re­pré­sen­tant des ser­vices tech­niques de Vire Nor­man­die et le pré­sident de la Gaule vi­roise Ber­nard Dai­reaux. “On a re­trou­vé deux poissons de belle taille à la sur­face”, a-t-il consta­té.

Cette pol­lu­tion ne fait que s’ajou­ter à tous les dé­tri­tus qui jonchent la sur­face de l’eau.

On y trouve pêle-mêle des bou­teilles, des ca­nettes, de gobelets en plas­tique, des mé­gots, des pa­piers... et même un cône de si­gna­li­sa­tion je­tés par des per­sonnes in­dé­li­cates.

Un ha­bi­tant a repéré une pol­lu­tion sur en­vi­ron 50 m², pro­ba­ble­ment due aux fortes pré­ci­pi­ta­tions de la nuit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.