L’Eco­parc, un coup im­mo­bi­lier ?

La Manche Libre (Avranches) - - Avranches -

ECO­NO­MIE

“Ja­mais je ne ven­drai l’Eco­parc à la dé­coupe”, avait ju­ré la main sur le coeur Mat­thieu Millet, alors PDG de Re­made, le 20 juillet 2018 lors d’un point presse de la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion sur les pro­jets en cours à Ti­re­pied. Les en­tre­prises pré­sentes, An­fray-Le­roux et Em­pe­ry­land, al­laient dé­mé­na­ger, aux frais de Re­made, pour lais­ser la place libre au su­per-cam­pus. Un pro­jet d’en­ver­gure, à l’amé­ri­caine, avec 1 000 sa­la­riés, une salle de confé­rences, une Re­made Aca­de­my, des pal­miers... De quoi sé­duire plus d’un élu. Un an plus tard, Mat­thieu Millet n’est plus à la tête de Re­made et l’en­tre­prise est dans le rouge.

La vente de l’Eco­parc est tout de même ac­tée par l’Ag­glo à une de ses nom­breuses en­tre­prises, la SARL Eco­parc, dont la vo­ca­tion est la lo­ca­tion de biens im­mo­bi­liers. Lire ca­hier

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.