Pen­sez à la mu­tuelle com­mu­nale

La Manche Libre (Avranches) - - Dossier -

“La lutte contre le re­non­ce­ment aux soins” est le cre­do d’Eve­lyne Pel­chat, ad­jointe char­gée de l’ac­tion so­ciale à Saint-Hi­laire. Aus­si, l’idée de “fa­ci­li­ter l’ac­cès à une mu­tuelle com­mu­nale” a vu le jour en dé­but d’an­née 2018. La com­mune nou­velle pro­pose donc dé­sor­mais aux ha­bi­tants, en col­la­bo­ra­tion avec AXA Epargne et Pro­tec­tion, la mise en place de cette mu­tuelle, moins chère car né­go­ciée à l’éche­lon na­tio­nal pour les col­lec­ti­vi­tés. Mais qui peut en bé­né­fi­cier ? Les de­man­deurs d’em­ploi, les pro­fes­sions li­bé­rales, les re­trai­tés et tous ceux ayant une mu­tuelle - hors mu­tuelle d’en­tre­prise - et qui sou­hai­te­raient re­né­go­cier leurs ta­rifs à ga­ran­ties égales. Au­cune condi­tion de res­sources n’est exi­gée, ni au­cun dos­sier mé­di­cal. D’après Eve­lyne Pel­chat, qui s’ap­puie sur la base des re­tours 2018, “on ar­rive à faire faire des éco­no­mies aux nou­veaux adhé­rents de l’ordre de 30 % par rap­port à une mu­tuelle pré­sen­tant les mêmes pres­ta­tions”. De quoi faire ré­flé­chir et in­ci­ter l’adhé­rent à oser re­né­go­cier les ta­rifs de sa mu­tuelle. Et l’édile d’ajou­ter : “Sur l’en­semble des réunions ef­fec­tuées sur le ter­ri­toire, le pres­ta­taire se dit très sa­tis­fait des re­tours.” Il au­rait eu en moyenne 40 % de contrats si­gnés à la suite de la pré­sen­ta­tion de la mu­tuelle com­mu­nale. Là en­core, le rôle du CCAS est d’être fa­ci­li­ta­teur dans les dé­marches des bé­né­fi­ciaires.

Eve­lyne Pel­chat, ad­jointe à l’ac­tion so­ciale, et Aurélie Milcent, di­rec­trice du CCAS.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.