L’autre star de C8.

La Manche Libre (Avranches) - - Tv Magazine -

« Nous de­vons as­seoir eoir notre ré­pu­ta­tion »

« La pre­mière sai­son de William à mi­di nous a per­mis de faire nos armes et la deuxième, d’être clai­re­ment t iden­ti­fiés. C’est tout l’en­jeu d’une nou­velle émis­sion, par­ti­cu­liè­re­ment ent sur une chaîne de la TNT et sur ce cré­neau ho­raire. Mais, la bonne e sur­prise, à en croire les au­diences, s, c’est que nous avons réus­si. Reste e à as­seoir notre ré­pu­ta­tion et à faire de notre re émis­sion une ré­fé­rence en ma­tière de conseil, nseil, à la fois pé­da­go­gique, plai­sante et pré­cise. »

« L’éti­quette de ty­ran an est si loin de moi… »

« J’ai long­temps di­ri­gé une bande e de jour­na­listes dont les membres, s, en­vi­ron 35, étaient tous bien plus jeunes que moi.

J’ai pu, alors, me com­por­ter de ma­nière anière un peu pa­ter­na­liste. On m’a fait sa­voir voir que je n’étais pas com­mode. Ce­la m’a af­fec­té ffec­té parce que tel n’était pas mon ob­jec­tif. Et t j’ai ap­pris à être plus souple. Reste l’éti­quette tte de ty­ran qui traîne, no­tam­ment sur In­ter­net. . Mais c’est si loin de moi, main­te­nant. Ce­la ne e m’at­triste plus. D’au­tant que, dans la bande des “pas ai­mables”, je crois que je suis au fond le plus s sym­pa. »

« Je n’ai ja­mais fait autre utre chose que du di­rect ct ! »

« Re­cré A2, Té­lé­ma­tin… Il y a qua­rante-cinq nte-cinq ans que je fais de la té­lé – oui, je sais, je dé­bute dans le mé­tier (rires) – et je n’ai ja­mais fait ait autre chose que du di­rect ! C’est mon mode de fonc­tion­ne­ment. Sans doute un peu ce qui me meut. Au point que je ne suis pas à mon aise, rien qu’à l’idée de faire au­tre­ment. William à mi­di est donc en di­rect, ce qui la rend plus u vi­vante. Je m’ima­gine tou­jours être e en face de ce­lui à qui je suis en train de m’adres­ser er et que cette per­sonne écoute ce que j’ai à lui ra­con­ter. »

« Quit­ter Té­lé­ma­tin n’a pas été fa­cile »

« Ce n’est pas Del­phine Er­notte qui m’a re­mer­cié, c’est Vincent Bol­lo­ré qui est ve­nu me cher­cher ! Je le pré­cise parce que cer­tains médias ont sup­po­sé le contraire. Ça n’a pas été une dé­ci­sion fa­cile. Je quit­tais une énorme ma­chine pour une plus pe­tite struc­ture. Mais j’en avais fait un peu le tour. Sur C8, j’ai re­trou­vé des in­quié­tudes et même des ré­flexes de dé­bu­tant…

Il y a moins d’in­ter­mé­diaires. On se croise dans les cou­loirs, on dis­cute, on prend un ca­fé avec le pa­tron. Tout le monde – Cyril Ha­nou­na le pre­mier – sait se mon­trer en­cou­ra­geant, ac­cueillant et vi­gi­lant.

Ce que je vis sur C8 me pas­sionne ! »

« Les émis­sions de conseil ont dis­pa­ru ! »

« Les émis­sions de conseil exis­taient au­tre­fois, mais toutes ont dis­pa­ru, sans doute au pro­fit d’In­ter­net – une in­épui­sable source d’in­for­ma­tion, mais qui a pris des al­lures de jungle au tra­vers de la­quelle il faut se frayer un che­min à grands coups de ser­pette ! Nous abor­dons tous les as­pects de la vie quo­ti­dienne. Nous cher­chons, dé­fri­chons et dé­li­vrons des in­for­ma­tions pré­cises et nous le fai­sons de ma­nière simple et claire, sans prendre les gens pour des im­bé­ciles. Ils ne sont pas des spé­cia­listes, mais nous ne sommes pas non plus des sei­gneurs de l’in­fo. Nous avons trou­vé un bon ter­rain d’en­tente. »

« Peut-être que je fe­rai un “late show” un jour… »

« J’ai pro­duit et pré­sen­té des émis­sions pour la jeu­nesse, un jour­nal et même un jeu té­lé­vi­sé, c’est dire si l’on fait par­fois des choix bi­zarres… Et, quand je me pose la ques­tion de ce que je pour­rais avoir plai­sir à éla­bo­rer, pour moi, de to­ta­le­ment nou­veau, à chaque fois re­vient ce que les Amé­ri­cains ont créé et adorent, à sa­voir le late show. Beau­coup y pensent, mais peu l’ont réus­si. Je n’ai pas d’analyse, mais j’ima­gine qu’il doit y avoir moyen d’adap­ter le genre pour le pu­blic fran­çais. Peut-être que je fe­rai ça un jour… puisque je suis en­core si jeune. » (Sou­rire.)

Pro­pos recueillis par

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.