Elle a vu le Mont avant de mou­rir

La Manche Libre (Avranches) - - Avranches -

DIS­PA­RI­TION

Six mois après avoir exau­cé son voeu, Ma­ryse Lan­cio­ni, 111 ans, doyenne des Alpes-Ma­ri­times, s’est éteinte lun­di 9 sep­tembre, se­lon nos confrères de Nice-Ma­tin. Ha­bi­tante de la com­mune d’Eze, Ma­ryse Lan­cio­ni avait ému les élus de la Manche lors de son in­ter­view par une jour­na­liste de Nice-Ma­tin où elle confiait que son rêve avant de par­tir était de voir Le Mont-Saint-Mi­chel et ses ma­rées, les plus fortes d’Eu­rope. Ma­ryse Lan­cio­ni avait été re­çue comme une star en Nor­man­die. Par­tie le lun­di 18 mars de Nice, en com­pa­gnie d’une dé­lé­ga­tion d’élus de la ville d’Eze, Ma­ryse Lan­cio­ni avait at­ter­ri à l’aé­ro­port de Rennes avant de ral­lier le Mont-Saint-Mi­chel. Hé­ber­gée au re­lais Saint-Mi­chel, elle avait com­men­cé sa jour­née de vi­site le mar­di 19 mars où elle a été ac­cueillie par Her­vé Mo­rin, pré­sident de la Ré­gion Nor­man­die, Marc Le­fèvre, pré­sident du Conseil dé­par­te­men­tal de la Manche et Jean-Marc Ju­lienne, vice-pré­sident du co­mi­té ré­gio­nal du tou­risme de Nor­man­die. Sa vi­va­ci­té d’es­prit et son ca­rac­tère bien trem­pé de l’île de Beau­té avaient scot­ché les élus et les nom­breux mé­dias pré­sents pour re­layer le rêve éveillé de la cen­te­naire. Lors de son dé­pla­ce­ment Ma­ryse Lan­cio­ni avait confié qu’elle n’avait pas pris l’avion de­puis 1964, date à la­quelle elle avait fait un voyage or­ga­ni­sé aux Etats-Unis. A 111 ans sa mé­moire était tou­jours aus­si vi­vace. Elle res­te­ra liée au Mont-Saint-Mi­chel. “Il est unique, il n’y en a qu’un dans le monde en­tier”, avait-elle confié.

Ma­ryse Lan­cio­ni sur le bar­rage du Mont-Saint-Mi­chel en com­pa­gnie de son amie et voi­sine Ca­the­rine Ri­pol, mar­di 19 mars 2019

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.