Pro­jet im­mo­bi­lier à l’école pri­vée

La Manche Libre (Avranches) - - Vire -

De­puis cet été, l’école Saint-Jo­seph a fer­mé ses portes dé­fi­ni­ti­ve­ment a son em­pla­ce­ment his­to­rique. Sim­ple­ment, elle s’est dé­pla­cée de quelques cen­taines de mètres, afin de re­joindre le site de l’ins­ti­tu­tion Saint-Jean-Eudes, dans le quar­tier de la gare. Là-bas, les lo­caux sont très vastes et sur­tout, ils viennent de faire l’ob­jet d’un très gros pro­gramme de ré­no­va­tion ar­chi­tec­tu­rale.

Il y a eu à peu près 3 mil­lions d’eu­ros de tra­vaux ef­fec­tués. N’em­pêche, cette si­tua­tion fait quand même une école de plus dé­ser­tée par les en­fants, à Vire. Pour mé­moire, l’école a cet em­pla­ce­ment de la rue du Co­tin a été re­cons­truite après-guerre, en 1954. Elle a 65 ans d’exis­tence. Dans les an­ciennes salles de classe vides, un autre ave­nir est à in­ven­ter… Il faut no­ter que, pour dis­per­ser les an­ciens ob­jets en­core abri­tés par l’école Saint-Jo­seph (meubles, chaises…) un vide-école se­ra or­ga­ni­sé sa­me­di 14 sep­tembre et di­manche 15 sep­tembre de 10 heures à mi­di. Donc après la mi­sep­tembre, vrai­ment, une grande page de la vie sco­laire pri­vée se­ra tour­née. L’épi­logue, c’est que c’est un pro­prié­taire pri­vé de la ré­gion qui a ra­che­té l’an­cienne école SaintJo­seph : un homme ai­sé qui ne va pas lais­ser les bâ­ti­ments un peu dé­fraî­chis en l’état. Il a pré­vu de lan­cer un grand chan­tier sur le site, pour réa­li­ser des ap­par­te­ments.

L’ex-école se­ra trans­for­mée en lo­ge­ments.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.