Vains : une femme sau­vée de la noyade

Il sauve une femme de la noyade.

La Manche Libre (Avranches) - - Avranches -

VAINS

Lun­di 2 sep­tembre, lors des grandes ma­rées en baie du MontSaint-Mi­chel, un kaya­kiste a sau­vé de la noyade une femme im­pru­dente âgée d’une qua­ran­taine d’an­nées.

“Nous sommes des­cen­dus dans la baie du Mont Saint-Mi­chel en paddle vers 18 h 30-19 h”, confie Jé­ré­my Da­tin, ha­bi­tant du Val-SaintPère, près d’Avranches, ha­bi­tué avec une bande d’amis à sur­fer le mas­ca­ret lors des grandes ma­rées. A 2 km du Grouin du sud, à Vains, il aper­çoit un couple, une femme et un homme équi­pé d’un bo­dy­board. “La femme était avec son chien et était pré­sente sur un banc de sable pour prendre en pho­to son com­pa­gnon. Un ami guide de la baie m’a alors confié : ça ne va pas le faire.”

Sau­vée des eaux

Voyant que la femme était en dan­ger, les kaya­kistes sont sor­tis de la vague pour pré­ve­nir les se­cours. Entre-temps, le com­pa­gnon en bo­dy-board était en­tré dans l’eau. Il est abor­dé par d’autres kaya­kistes qui l’ont aler­té du dan­ger qu’en­cou­rait sa com­pagne. “L’homme est par­ti la re­joindre mais c’était trop tard, elle a été em­por­tée par la ma­rée.” Un kaya­kiste, pré­nom­mé Yan­nick, est alors re­tour­né à l’eau avec son ca­noë. “Tan­dis que la nuit tom­bait, il a re­mon­té le cou­rant et a rat­tra­pé la femme avant qu’elle ne tombe dans le lit de la ri­vière. Ce qui au­rait été fa­tal vu la masse d’eau. Il l’a mise dans son ca­noë et l’a re­mon­tée jus­qu’au Grouin du sud alors qu’il avait de l’eau jus­qu’au­des­sus des épaules. Une vraie force de la na­ture !”

La femme a été prise en charge par les pom­piers ar­ri­vés sur place mais tout le monde était sans nou­velles du conjoint, l’homme au bo­dy-board. L’hé­li­co­ptère Dra­gon 50 a été mo­bi­li­sé dans les re­cherches. Les pom­piers se sont ren­dus à Courtils, là où le couple, ori­gi­naire de Mayenne, avait lais­sé sa voi­ture. “En pleine nuit, l’homme a réus­si à se di­ri­ger vers la terre ferme grâce aux gy­ro­phares du vé­hi­cule des pom­piers. il a été ré­cu­pé­ré vers Bas-Courtils.” Et mi­racle, le chien s’en est aus­si ti­ré. “Sans doute en sui­vant les traces de sa maî­tresse, il a re­trou­vé le che­min et s’est poin­té dans la lu­mière de nos phares de voi­tures au Grouin du sud vers 23 h alors que tout le monde al­lait par­tir.”

La femme a pas­sé la nuit au centre hos­pi­ta­lier d’Avranches. Elle est re­ve­nue le len­de­main au Grouin du sud pour re­mer­cier les per­sonnes qui l’avaient se­cou­rue.

“Je trouve qu’il y a de plus en plus de gens qui se mettent en dan­ger dans la baie”, sou­ligne Jé­ré­my Da­tin, en­core très ému par ce sau­ve­tage.

Des kaya­kistes au Grouin du sud, sa­me­di 31 août, lors des grandes ma­rées en baie du Mont-Saint-Mi­chel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.