Coup de pouce à la cam­pagne

Le pré­sident de la Ré­gion et le maire ont lan­cé les tra­vaux de la place Car­not deux mois avant le pre­mier coup de pelle.

La Manche Libre (Avranches) - - Avranches -

De belles pelles neuves en main mar­quées du lo­go de la Ré­gion Nor­man­die, Da­vid Ni­co­las maire d’avranches et Her­vé Mo­rin, pré­sident de la Ré­gion, ont po­sé de­vant un ma­gno­lia gran­di­flo­ra afin de mar­quer le lan­ce­ment des tra­vaux de la place Car­not, ul­time pro­jet de la mu­ni­ci­pa­li­té ac­tuelle. Mais l’arbre ne pren­dra pas ra­cine. Les tra­vaux ne com­men­ce­ront qu’au mois d’avril, après les élec­tions. Le ma­gno­lia se­ra plan­té par la nou­velle équipe mu­ni­ci­pale.

Guén­haël Huet en em­bus­cade

La ve­nue d’her­vé Mo­rin à Avranches coïn­cide avec sa tour­née des villes de la Re­cons­truc­tion dont la Ré­gion sou­haite ren­for­cer l’at­trac­ti­vi­té. Elle met 1,5 mil­lion d’eu­ros sur la table pour fi­nan­cer le pro­jet de nou­velle place Car­not, l’îlot nu­mé­ro un d’avranches qui sont les pre­miers im­meubles à sor­tir de terre après la Li­bé­ra­tion de la ville en 1944 et le centre Jacques Si­mon. C’est au pas­sage, un coup de pouce à Da­vid Ni­co­las, can­di­dat à un se­cond man­dat. “Il nous sou­tient, c’est un ac­cord ta­cite, confie le maire sor­tant. Nous avons tou­jours eu d’ex­cel­lents rap­ports.” En em­bus­cade, Guén­haël Huet, conseiller municipal d’op­po­si­tion, éga­le­ment can­di­dat à la mai­rie, est ve­nu sa­luer le pré­sident de la Ré­gion place Car­not. Après les ama­bi­li­tés d’usage, et la pause pho­to, les élus se sont di­ri­gés vers l’ilot nu­mé­ro un.

“La ca­serne des pom­piers, c’est nous”

La troupe s’est ar­rê­tée de­vant les ar­rières de l’an­cienne ca­serne des pom­piers. Ni­co­las Pa­nis de l’agence Heudes-lai­né a mon­tré un exemple de ré­no­va­tion d’un bâ­ti­ment an­cien réa­li­sé par son en­tre­prise. “C’est neuf ?”, de­mande Her­vé Mo­rin. “Ah non”, ré­torque Guén­haël Huet qui sou­ligne que ce pro­jet avait été réa­li­sé en 2010, sous sa man­da­ture.

Da­vid Ni­co­las et ses conseiller­s tournent les ta­lons pour se di­ri­ger vers leur pro­jet à eux : la ré­ha­bi­li­ta­tion de l’îlot nu­mé­ro un aux croi­sés des rues Saint-sym­pho­rien et de la Cons­ti­tu­tion.

Ce groupe de neuf im­meubles est le pre­mier à avoir été construit après la guerre. A Avranches, les bom­bar­de­ments ont dé­truit la ville à 60 %. Le coût de ré­no­va­tion des fa­çades est es­ti­mé à 1 036 013 €, fi­nan­cés à 50 % par la Ré­gion. Le pro­blème dans ce dos­sier est de convaincre les 21 co­pro­prié­taires du syn­dic gé­ré par l’agence Heudes-lai­né. “On a réus­si à les per­sua­der d’avan­cer le fi­nan­ce­ment de la pré-étude”, dé­clare Her­vé Lai­né, ad­joint char­gé des fi­nances, co-fon­da­teur de l’agence Heudes-lai­né, au­jourd’hui à la re­traite, mais très in­ves­ti dans le pro­jet. Le dos­sier est entre les mains de l’ar­chi­tecte des bâ­ti­ments de France qui a ac­cep­té de chan­ger les huis­se­ries en bois, dont cer­taines ont 70 ans, pour du PVC. “Mais ça bloque en­core pour l’iso­la­tion ex­té­rieure.” En­core un dos­sier qu’hé­ri­te­ra l’heu­reux élu du mois de mars.

Ca­the­rine Bru­naud-rhyn, vice-pré­si­dente du con­seil dé­par­te­men­tal, Da­vid Ni­co­las maire d’avranches, Her­vé Mo­rin pré­sident de la Ré­gion et Claire Rous­seau, vice-pré­si­dente de la Ré­gion, mer­cre­di 19 fé­vrier place Car­not à Avranches.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.