Le foot nor­mand avance à l'aveugle

A l'ar­rêt, le foot­ball ama­teur nor­mand se pré­pare dans l'ombre pour la sai­son 2020/2021. Sans ga­ran­ties ni cer­ti­tudes.

La Manche Libre (Avranches) - - Sports -

Après les ama­teurs, ce sont les pro­fes­sion­nels qui ont vu leur sai­son mise au ta­pis par le Co­vid-19 fin avril. Si le cou­pe­ret per­met à tout le foot­ball fran­çais de se pro­je­ter sur la pro­chaine sai­son, le flou fi­nan­cier qu'il gé­nère est for­cé­ment de na­ture à pro­vo­quer ques­tion­ne­ments voire in­quié­tudes. “Les di­ri­geants sont obli­gés de tra­vailler à bou­cler un bud­get, ex­pose le ca­pi­taine de L'US Gran­ville (N2) To­ny Théault, en fin de contrat. On va de­voir at­tendre le cou­rant du mois pour les ren­con­trer.”

S'il est dif­fi­cile pour les joueurs de se pro­je­ter, il en va de même pour les têtes pen­santes. “Pré­pa­rer la suite sans avoir tous les élé­ments, c'est com­pli­qué même si je com­prends les contrainte­s de la Ligue,” avance pour sa part Ch­ris­tophe Lé­cuyer, pré­sident de L'AF Vi­rois (N3). Y a-t-il pour au­tant un dan­ger qui pèse sur le club vi­rois ? “Hon­nê­te­ment, non. Il fau­dra se ser­rer la cein­ture mais il y a beau­coup de choses es­sen­tielles qui ont été faites avec prin­ci­pa­le­ment le chô­mage par­tiel.” Dès lors, sans date de re­tour sur les ter­rains dans le vi­seur ni même d'in­for­ma­tions sur les condi­tions de re­prise, le foot­ball nor­mand avance clai­re­ment à tâ­tons.

Le ca­pi­taine de L'US Gran­ville To­ny Théault est dans l'at­tente d'in­for­ma­tions quant à la suite des évé­ne­ments dans ce contexte de crise sa­ni­taire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.