■■Quand le foot­ball pa­raît si loin...

La Manche Libre (Avranches) - - Sports -

Le dé­con­fi­ne­ment pro­gres­sif du 11 mai n'au­ra pas le même im­pact pour tout le monde. Les sports col­lec­tifs vont ain­si en­core de­voir at­tendre avant de se voir ac­cor­der le droit de re­prendre une réelle ac­ti­vi­té. “Mes joueurs me sol­li­citent beau­coup sur cette ques­tion, confie Ch­ris­tophe Lé­cuyer. Pour cer­tains, même ve­nir au stade tout seul avec un bal­lon fe­rait leur bon­heur.” Le pré­sident de L'AF Vi­rois pro­met ain­si d'or­ga­ni­ser a mi­ni­ma des en­traî­ne­ments in­di­vi­duels si l'au­to­ri­sa­tion ve­nait à tom­ber. En at­ten­dant, les foot­bal­leurs nor­mands tra­vaillent un mi­ni­mum. “On conti­nue de s'en­tre­te­nir seul pour ne pas prendre de poids et res­ter en forme, ra­conte To­ny Théault. Si on s'ar­rê­tait pen­dant 4 mois, re­prendre der­rière s'avé­re­rait ca­tas­tro­phique. C'est dur mais il faut se faire vio­lence !” On re­trouve en tout cas le même son de cloche chez tout le foot­ball ama­teur : re­jouer au foot avant août au­rait été très dif­fi­cile - voire im­pos­sible.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.