Re­mise en cause iné­luc­table...

La Manche Libre (Avranches) - - Actualité -

Jean-louis Re­nou, Qui­bou - Saint-lô

“Ce confi­ne­ment (qui touche à sa fin ?) re­met en ques­tion toutes nos cer­ti­tudes d'hu­mains, in­vin­cibles et do­mi­na­teurs. Chaque jour nous ap­porte de nou­velles dé­con­ve­nues, qui nous pa­rais­saient jus­qu'alors in­con­ce­vables. Même dans le meilleur des cas de ré­so­lu­tion de cette... crise, les sé­quelles tou­chant les do­maines les plus di­vers ap­pa­raî­tront dans toute leur ab­surde lo­gique au fil du temps. Au de­là de l'as­pect éco­no­mique et so­cié­tal né­ga­tif qui nous at­tend pour, au mi­ni­mum, quelques an­nées qui nous pa­raî­tront très longues, il nous fau­dra nous re­mettre en cause et les ques­tions, in­nom­brables, no­tam­ment sur notre mo­dèle de so­cié­té consu­mé­riste à ou­trance et des­truc­trice de­vront être ré­so­lues sans perdre le moindre temps. Ce ca­ta­clysme sa­ni­taire digne d'un film ca­tas­trophe amé­ri­cain m'amène à faire un pa­ral­lèle avec 'l'autre' pos­si­bi­li­té de confi­ne­ment ; celle qui se­rait due à un ac­ci­dent af­fec­tant une cen­trale nu­cléaire, trente-quatre ans après l'évé­ne­ment de Tcher­no­byl, tou­jours non ré­so­lu, et pour qui les dom­mages col­la­té­raux qua­si-éter­nels se­raient tout autres que ceux d'un simple confi­ne­ment tem­po­raire, du port obli­ga­toire d'un hy­po­thé­tique masque (FFP2 ou pas) et d'une vi­sière 'ar­ti­sa­nale', éla­bo­rée par une im­pri­mante 3D sur une table de cui­sine !”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.