Nou­velle A3 Sport­back : un jo­li coup de jeune

Ar­ri­vant d'ici l'été, la nou­velle gé­né­ra­tion de l'a3 Sport­back va re­don­ner tout son lustre à la com­pacte “pre­mium” d'au­di.

La Manche Libre (Avranches) - - Week- End -

Pre­nant la re­lève d'un mo­dèle lan­cé en 2012, la qua­trième gé­né­ra­tion de l'a3, en sil­houette Sport­back - suf­fixe propre à la 5 portes -, per­met en­fin au construc­teur d'in­gol­stadt d'ar­gu­men­ter à armes égales, face aux BMW Sé­rie 1 et Mer­cedes-benz Classe A fraî­che­ment re­nou­ve­lées.

Et mal­gré l'heu­reuse per­sis­tance d'un air de fa­mille, la nou­velle A3 Sport­back se dé­marque très net­te­ment de sa de­van­cière par son al­lure bien plus sculp­tu­rale. L'oeil est éga­le­ment at­ti­ré par sa ca­landre hexa­go­nale très agran­die, cer­née par des op­tiques an­gu­leuses et un ca­pot à double ner­vure. Et sa par­tie pos­té­rieure se montre tout aus­si mus­cu­leuse.

Al­lon­gée de 2 cm et élar­gie de 3, cette com­pacte de 4,34 m peau­fine lé­gè­re­ment l'ha­bi­ta­bi­li­té – places ar­rière no­tam­ment – tout en re­con­dui­sant un vo­lume de coffre de 380 dm3 à la hau­teur. Mais l'autre coup de jeune se ré­vèle à l'ou­ver­ture des portes, avec les deux grandes dalles nu­mé­riques de sé­rie, de plus de 10 pouces, qui s'étalent de­vant le conduc­teur et au centre de la planche de bord, celle-ci étant in­té­gra­le­ment tac­tile. Bref, on nage à bord dans la der­nière mo­der­ni­té. Pous­sées loin, les res­sources de l'élec­tro­nique dé­coulent d'une nou­velle plate-forme MIB 3 qui four­nit dix fois plus de puis­sance de cal­cul que la pré­cé­dente, MIB 2. Té­lé­pho­nie, borne Wi­fi, ser­vices Au­di Con­nect et autres ap­plis spé­ci­fiques font en­trer les der­nières ma­ni­fes­ta­tions du pro­grès dans le cock­pit.

Hy­bri­da­tion lé­gère

La bonne al­lure des amé­na­ge­ments in­té­rieurs est tout aus­si évi­dente, tant par la qua­li­té d'exé­cu­tion des dé­tails que le de­si­gn gé­né­ral d'ins­pi­ra­tion plus ou moins spor­tive, ma­riant es­thé­tisme et er­go­no­mie. Et dont l'at­trait va évi­dem­ment cres­cen­do à l'es­ca­lade des cinq fi­ni­tions pro­po­sées... et des op­tions.

La gamme A3 Sport­back 2020 se dé­ploie au lan­ce­ment au­tour d'un 1.5 TFSI es­sence de 150 ch, à par­tir de 29.200 €, et d'un tur­bo-die­sel 2.0 TDI, dé­cli­né en 116 ch, à par­tir de 29.200 € éga­le­ment, et 150 ch à par­tir de 34.050 €. Ra­pi­de­ment re­joints par un 3 cy­lindres es­sence 1.0 TFSI de 110 ch, qui pour­ra aus­si bé­né­fi­cier d'une hy­bri­da­tion lé­gère MHEV 48 volts, comme le 1.5 TFSI. Boîte 6 vi­tesses ou au­to S Tro­nic à double em­brayage 7 rap­ports sont d'em­blée de la par­tie. Avant l'en­trée en scène de die­sel plus puis­sants à trans­mis­sion in­té­grale Quat­tro.

Phi­lippe Her­vieu

La mus­cu­leuse car­ros­se­rie de l'a3 Sport­back gé­né­ra­lise phares LED et jantes al­liage de 16 pouces.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.