“Le monde d'après se­ra le monde d'avant, mais en plus ac­cen­tué”

La Manche Libre (Avranches) - - Coronaviru­s -

Le Co­vid-19 ac­cé­lère l'his­toire

“Au­jourd'hui, il y a trop de choses que l'on ignore pour par­ler avec cer­ti­tude. Mais j'ana­lyse la crise du Co­vid-19 comme un ac­cé­lé­ra­teur de l'his­toire, qui ré­vèle et ren­force les ten­dances lourdes dé­jà à l'oeuvre, no­tam­ment les conflic­tua­li­tés entre Chine et Etats-unis, ou la place du couple fran­co-al­le­mand en Eu­rope. Le monde d'après se­ra le monde d'avant, mais en plus. En fait, la crise ne change pas ra­di­ca­le­ment les choses, sauf sur le plan éco­no­mique.

L'or­ga­ni­sa­tion in­ter­na­tio­nale du Tra­vail en­vi­sage 300 mil­lions de chô­meurs sup­plé­men­taires dans le monde dans les pro­chaines se­maines.”

Le dé­bat d'une VIE Ré­pu­blique

L'idée d'une VIE Ré­pu­blique, dé­jà en­ten­due lors des der­nières pré­si­den­tielles, va-t-il re­ve­nir sur le ta­pis lors des pro­chains mois ? “Je crois que oui. On peut se de­man­der si la Cons­ti­tu­tion de la Ve Ré­pu­blique ne de­mande pas trop à un seul homme. Si elle a sta­bi­li­sé le pays après l'échec de la IVE Ré­pu­blique (qui dis­pa­rut en 1958 après de longues an­nées d'in­sta­bi­li­té po­li­tique, le dé­but de la guerre d'al­gé­rie et la prise de pou­voir du gé­né­ral de Gaulle), nous de­vons peut-être au­jourd'hui nous po­ser la ques­tion in­verse.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.