“Le con­seil de vie éco­no­mique est res­té sans vie”

La Manche Libre (Avranches) - - Saint - Hilaire -

“Le con­seil de vie éco­no­mique est res­té sans vie”. La dé­cla­ra­tion de Bertrand Heudes est as­sas­sine, ré­fu­tant l'exis­tence aux pre­miers jours du confi­ne­ment d'une cel­lule de crise mu­ni­ci­pale, à tout le moins sur le plan éco­no­mique.

Au point que la créa­tion du con­seil de vie éco­no­mique, pré­vue le 25 mai, a été re­por­tée, mal­gré “l'ur­gence” face aux dif­fi­cul­tés des ac­teurs éco­no­miques lo­caux en proie à la crise éco­no­mique et so­ciale liée au Co­vid-19. L'exé­cu­tif mu­ni­ci­pal a été bous­cu­lé par l'op­po­si­tion au der­nier round de cette séance mu­ni­ci­pale. Le constat est im­pla­cable. Et les coups pleuvent. “Au­cun au­dit au­près du tis­su éco­no­mique n'a été réa­li­sé. Ce n'est pas au bout de deux mois qu'on se doit de­man­der ce qu'on peut faire. Quelles sont les ac­tions en­vi­sa­gées ?”, ques­tionne Laurent Pi­ron. “A ce jour, il n'y a pas eu de réunion avec les pro­fes­sion­nels de la com­mune. Je sou­hai­tais créer ce con­seil éco­no­mique pour nous mettre en ordre de marche ra­pi­de­ment”, a ré­pon­du Ja­cky Bou­vet, ac­cep­tant de tra­vailler avec l'op­po­si­tion sur cette ques­tion.

Laurent Pi­ron est in­ter­ve­nu sur le plan éco­no­mique, dé­plo­rant qu'au­cun au­dit n'ait été réa­li­sé au­près des pro­fes­sion­nels de la com­mune au cours des deux der­niers mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.