Al­ban Era­clas, conseiller dé­lé­gué : “l’éco­lo­gie, c’est l’af­faire de tous”

La Manche Libre (Avranches) - - Saint - Hilaire -

Sur fond de Co­vid-19 et de pro­blé­ma­tiques en­vi­ron­ne­men­tales, Al­ban Era­clas inau­gure le man­dat de conseiller mu­ni­ci­pal dé­lé­gué en charge de la tran­si­tion éco­lo­gique. Un vaste chan­tier. Et une lourde res­pon­sa­bi­li­té aus­si. D'où l'in­ter­ven­tion d'alexandre Ca­pelle, élu de l'op­po­si­tion en pointe sur les ques­tions éco­lo­giques, peu convain­cu par “ces at­tri­bu­tions ré­duites por­tées par un conseiller mu­ni­ci­pal dé­lé­gué” et non par un ad­joint à la tran­si­tion éco­lo­gique, “su­jet pour­tant pri­mor­dial et trans­ver­sal”. Et d'ajou­ter : “Nous nous in­ter­ro­geons sur la prio­ri­té et le temps al­loué à cette dé­lé­ga­tion et à la prise en compte de ces en­jeux prio­ri­taires.” Mais le maire Ja­cky Bou­vet “n'ex­clut rien”. “Si cette charge de­mande plus de temps, de be­soins, alors on pour­ra tou­jours créer un neu­vième ad­joint”. Pour Al­ban Era­clas, la no­tion de conseiller prend au contraire tout son sens : “C'est un poste trans­ver­sal. Je me suis po­si­tion­né comme ce­la pour ai­der cha­cun des maires ad­joints dans leur do­maine, afin que la tran­si­tion éco­lo­gique soit pré­sente par­tout car c'est l'af­faire de tous.”

Pour Al­ban Era­clas, la no­tion de conseiller prend ici tout son sens : “C’est un poste trans­ver­sal et pas seule­ment une fonc­tion.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.