Elle a tout per­du dans l'in­cen­die de sa mai­son

Sa mai­son est par­tie en fu­mée mer­cre­di 20 mai. Mais la so­li­da­ri­té s'or­ga­nise pour ai­der Mar­tine Ga­tel, 58 ans, à se re­cons­truire.

La Manche Libre (Avranches) - - Barenton -

Mer­cre­di 20 mai, un in­cen­die s'est dé­cla­ré au do­mi­cile de Mar­tine Ga­tel, au lieu­dit “Les Buttes” à Saint-georges-de-rouel­ley. Mal­gré l'in­ter­ven­tion des sa­peurs-pom­piers, tout a été dé­truit. Mar­tine Ga­tel a été prise en charge par les pom­piers, mise sous oxy­gène et son état de san­té a été contrô­lé à maintes re­prises du­rant l'in­ter­ven­tion des sol­dats du feu. Le mé­de­cin du Samu l'a en­suite au­to­ri­sée à quit­ter ce pe­tit coin de terre sur le­quel elle s'était ins­tal­lée il y a 13 ans. Sylvie Ga­gnon, pré­si­dente du Re­lais d'aide Ali­men­taire du Mor­tai­nais, a pris la re­lève et a in­vi­té la vic­time à dé­jeu­ner “à la for­tune du pot”. Les deux femmes ont contac­té les pro­prié­taires de la mai­son, les as­su­rances et les as­sis­tantes so­ciales de Ba­ren­ton et de Mor­tain. Le Se­cours Ca­tho­lique de Mor­tain lui a éga­le­ment four­ni vê­te­ments, draps, né­ces­saire de toi­lette... La Banque Ali­men­taire a re­mis à Mar­tine Ga­tel un co­lis d'ur­gence.

“Mes ani­maux sont ma rai­son de vivre”

Le maire de Saint-georges, Ray­mond Bé­chet, a aus­si­tôt contac­té l'ag­glo pour lui ob­te­nir un lo­ge­ment d'ur­gence, qui lui a été at­tri­bué dès le 20 mai à Ba­ren­ton. “J'ai tout per­du mais ce qui me marque le plus, c'est la perte de la montre de mon père, le pe­tit meuble de ma grand-mère, et ma bague”, dé­clare Mar­tine Ga­tel qui “re­grette de n'avoir réus­si à sor­tir que son sac à main. Je vou­drais bien re­louer une pe­tite mai­son en cam­pagne et ré­cu­pé­rer mes ani­maux. Je n'ai pas d'en­fants, ils sont ma rai­son de vivre”, sou­ligne-t-elle. Ses cinq chiens, ses chats et son ca­nard ont été pris en charge par deux as­so­cia­tions, “l'as­so­cia­tion sau­ve­tage ani­maux Manche-sud” à Ger et “Un es­poir pour les sans voix” à La Fer­té-ma­cé. Dès le 22 mai, les ex­perts se sont suc­cé­dé. Et Flo­rence Le­van­nier, as­sis­tante so­ciale, ai­de­ra Mar­tine Ga­tel dans ses dé­marches ad­mi­nis­tra­tives. (Lire aus­si page 60).

Ti­no, le ca­nard, n'a pas été ef­frayé par l'in­ter­ven­tion des sa­peurs-pom­piers. Ac­cueilli dans une as­so­cia­tion, il fait main­te­nant le jo­li coeur au­près de quatre jo­lies canes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.