L’auxi­liaire de vie dé­pouille la pa­ra­plé­gique qui l’em­ploie

La Manche Libre (Avranches) - - Faits Divers -

A Caen, une auxi­liaire de vie de 22 ans ef­fec­tue des in­ter­ven­tions au­près d’une pa­ra­plé­gique en fau­teuil rou­lant.

Le 5 août 2019, l’in­firme lui confie sa carte bleue et son code. Elle doit re­ti­rer 60 €. Mais, lors­qu’elle re­çoit son re­le­vé de compte, elle s’aper­çoit que 980 € ont été pris. Elle le dé­clare à la di­rec­trice de L’UNAF, Union Na­tio­nale des As­so­cia­tions Fa­mi­liales. Mais, le temps que la di­rec­trice in­ter­vienne, l’in­firme dé­couvre d’autres dé­penses dès le 20 août, alors qu’elle ne lui a pas re­mis sa carte : plus de 2 000 € à

In­ter­mar­ché, des vê­te­ments de marque… En­ten­due le 19 oc­tobre, la jeune re­con­naît les faits et pro­met de rem­bour­ser.

Elle est ab­sente à l’au­dience du 4 juin 2020 au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Caen car elle tra­vaille à pré­sent dans une mai­son de re­traite.

Cé­cile Heitz, dé­jà condam­née trois fois, écope de sept mois de pri­son ferme. Elle doit rem­bour­ser 3 371,74 € de pré­ju­dice, 1 000 € de pré­ju­dice mo­ral et 900 € de frais d’avo­cat. Elle ne doit plus tra­vailler en tant qu’aide à la per­sonne 5 ans du­rant.

En plus, tous les vê­te­ments de marque ache­tés avec la carte bleue de la vic­time ont été confis­qués.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.