Au­to­vi­sion : “Nous avons plus de 40% de contre-vi­sites”

La Manche Libre (Avranches) - - Saint-hilaire -

Le gou­ver­ne­ment a au­to­ri­sé un re­port de 3 mois et 12 jours pour les vi­sites de contrôles tech­niques ou les contre-vi­sites mais les pro­chains mois vont être char­gés pour les centres de contrôles tech­niques. “J’ai beau­coup de tra­vail, je fais 15 à 20 contrôles par jours”, an­nonce Alain Bi­zet, gé­rant du centre Au­to­vi­sion de Buais.

Cette charge de tra­vail est due, se­lon le pro­fes­sion­nel, aux re­tour des très nom­breuses voi­tures contrô­lées avant le 20 mai 2018 et au contre-coup du confi­ne­ment qui a em­pê­ché cer­tains au­to­mo­bi­listes de ve­nir plus tôt.

Alain Bi­zet ajoute “J’étais ou­vert pen­dant le confi­ne­ment et je contrô­lais 10 voi­tures par jour mais il y a quand même beau­coup plus de de­mandes de­puis le dé­con­fi­ne­ment”.

Le pro­prié­taire du centre de contrôle re­com­mande aux gens de faire ré­vi­ser leur voi­ture dans un ga­rage avant de ve­nir ef­fec­tuer leur contrôle tech­nique. Il pré­cise que “nous avons plus de 40% de contre-vi­sites”.

Alain Bi­zet, gé­rant du centre Au­to­vi­sion de Buais, a beau­coup de tra­vail de­puis la fin du confi­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.