Une ci­toyenne sou­haite un masque trans­pa­rent pour les mal­en­ten­dants

La Manche Libre (Avranches) - - Sourdeval -

Ani­ta Le­cha­noine, ci­toyenne mal­en­ten­dante, coif­feuse, ex­plique : “Nous avons be­soin de voir les lèvres des gens pour com­mu­ni­quer. Le port des masques est donc un gros pro­blème. J’ai créé un masque trans­pa­rent et je veux mon­trer aux en­tre­prises qui fa­briquent les masques que c’est pos­sible d’y ajou­ter une vi­sière qui laisse en­tre­voir les lèvres”.

Ani­ta Le­cha­noine ne sou­haite pas créer de masques. Son mé­tier de coif­feuse lui prend beau­coup de temps.

“Je ne pro­duis pas de masques mais je sou­haite faire pas­ser un mes­sage aux en­tre­prises et aux col­lec­ti­vi­tés afin qu’elles fa­briquent des masques trans­pa­rents”, ajoute la ci­toyenne. Contact pro­fes­sion­nel : Ani­ta.le­cha­noine@gmail.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.