Rex, chien flic re­vu et cor­ri­gé par les Ca­na­diens

France 3 lance Hudson et Rex, une re­lec­ture très ca­na­dienne de la sé­rie po­li­cière al­le­mande des an­nées 90 Rex, chien flic

La Manche Libre (Avranches) - - 8,9 % 6,9 % 10,2 % 8,9 % 6,8 % 9,6 % 6,8 % 8,7 % 9 - Ju­lia Bau­din £@Bau­dinj

Après Les En­quêtes de Mur­doch et Fran­kie Drake Mys­te­ries, France Té­lé­vi­sions lance la dif­fu­sion de Hudson et Rex, der­nière pro­duc­tion de la so­cié­té ca­na­dienne Shaf­tes­bu­ry et nou­velle lec­ture de Rex, chien flic, sé­rie po­li­cière de 1994.

Les an­nées passent. Les sé­ries po­li­cières res­tent. Celles dont le suc­cès re­pose sur un élé­ment par­ti­cu­lier les dis­tin­guant no­ta­ble­ment des autres – un men­ta­liste, un écri­vain, un ani­mal… – ne meurent par­fois même ja­mais. Ain­si Rex, chien flic, créée par l’al­le­magne en 1994, re­prise par l’ita­lie en 2008, et re­lan­cée au Ca­na­da en 2018 par la pro­duc­trice des En­quêtes de Mur­doch, sous le titre Hudson et Rex. Se dé­rou­lant à St. John, pré­fec­ture de la pro­vince de Terre-neuve-et­la­bra­dor, ce « re­boot » suit les en­quêtes de l’ins­pec­teur Char­lie Hudson (John Rear­don) et de son par­te­naire, Rex, un chien po­li­cier adop­té après le dé­cès de son maître alors que son des­tin était of­fi­ciel­le­ment scel­lé.

La sai­son 1 (13 épi­sodes), pré­sente le bi­nôme, son en­tou­rage proche (la lé­giste Sa­rah Truong, le com­mis­saire Joseph Do­no­van, le pro de l’in­for­ma­tique Jesse Mills), la ville, ses alen­tours, et dé­ve­loppe, sur fonds d’en­quêtes clas­siques, l’éton­nante re­la­tion qui se noue entre les deux per­son­nages.

Un homme, un chien et des en­quêtes po­li­cières

Et, si l’on se pose d’abord la ques­tion de la so­li­di­té du pro­jet de re­prise d’une sé­rie po­li­cière al­le­mande vieille de vingt-cinq ans, on se laisse bien­tôt hap­per par la beau­té stu­pé­fiante des pay­sages ma­ri­times du nord-est du Ca­na­da et par l’in­dé­fec­tible lien qui se noue entre le bel ins­pec­teur et son ber­ger al­le­mand. « Hudson est un so­li­taire un poil mé­lan­co­lique et Rex, un très bon chien à l’aban­don, com­mente John Rear­don. Outre leur col­la­bo­ra­tion ef­fi­cace, ils vont réus­sir à se sau­ver l’un l’autre… » Quant au pu­blic ca­na­dien, il a ai­mé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.