Un Avran­chi­nais spé­cia­liste des pa­ris spor­tifs

Tho­mas Bour­sin, ori­gi­naire d’avranches, a lan­cé une pla­te­forme de conseils et for­ma­tions en pa­ris spor­tifs en juillet der­nier.

La Manche Libre (Avranches) - - Avranches -

“A 18 ans, j'ai ou­vert une page de pro­nos­tics sur les ré­seaux so­ciaux où je par­ta­geais mes avis sur les dif­fé­rents matchs de foot et courses hip­piques”, ex­plique Tho­mas Bour­sin, jeune Avran­chi­nais de 23 ans. Cet en­fant de la ré­gion d'avranches, plus connu sous le nom de Tho­mas La­masse, est de­ve­nu en­tre­pre­neur et a lan­cé en juillet der­nier Pro­no­club, une pla­te­forme de conseils et for­ma­tions en pa­ris spor­tifs.

L'en­fant du pays de­ve­nu en­tre­pre­neur

Né à Avranches le 17 dé­cembre 1996, Tho­mas Bour­sin passe toute son en­fance dans la com­mune de Du­cey au­près de son père ar­ti­san ébé­niste et de sa mère aide mé­na­gère au­près des per­sonnes âgées. Quelques an­nées plus tard, il pour­suit son cur­sus sco­laire au col­lège Ga­briel de Mont­gom­me­ry dans la même ville et y ob­tient son bre­vet des col­lèges. “Après le col­lège, j'ai choi­si de faire un BAC sciences et tech­no­lo­gies du ma­na­ge­ment et de la ges­tion au ly­cée Emile Lit­tré d'avranches”, ra­conte le jeune en­tre­pre­neur.

Grand amou­reux du sport, Tho­mas Bour­sin s'est en­traî­né avec l'équipe de foot­ball du grou­pe­ment de la baie du Mont pen­dant près de 5 ans.

“C'est mon père qui m'a don­né le goût des pa­ris spor­tifs”

C'est au bar l'hô­tel de ville d'avranches, si­tué juste en face de la mai­rie, que le jeune homme ac­com­pa­gnait son père qui pa­riait sur les courses hip­piques. “C'est mon père qui m'a don­né le goût des pa­ris spor­tifs. Je l'ac­com­pa­gnais lors­qu'il al­lait pa­rier sur les courses hip­piques et évé­ne­ments spor­tifs. J'ai pris goût à ce­la et c'est de ces sou­ve­nirs-là que ma pas­sion pour les pa­ris est née”, se sou­vient Tho­mas. C'est éga­le­ment au bar de l'hô­tel de ville que le jeune Avran­chi­nais ren­contre ce­lui qui de­vien­dra en­suite son ma­na­ger. “J'ai fait la ren­contre de Jean-pas­cal Noé, an­cien ser­veur du bar. Nous avons sym­pa­thi­sé et il s'est lan­cé dans l'aven­ture avec moi”, ex­plique Tho­mas Bour­sin.

A l'âge de 18 ans, Tho­mas Bour­sin dé­cide de se lan­cer et créé une page dé­diée aux pa­ris spor­tifs sur les ré­seaux so­ciaux et par­tage ré­gu­liè­re­ment ses pro­nos­tics avec ses amis. De di­zaines d'abon­nés en di­zaines d'abon­nés, très ra­pi­de­ment, son compte at­teint les mille abon­nés en seule­ment un mois. “Je voyais le nombre de per­sonnes qui sui­vaient ma page croître très ra­pi­de­ment. Le bouche-à-oreille a très bien fonc­tion­né. Je n'au­rais ja­mais ima­gi­né un tel en­goue­ment”, se rap­pelle Tho­mas Bour­sin.

Avec sa nou­velle pla­te­forme Pro­no­club, le jeune homme sou­haite “en faire la ré­fé­rence en conseils et for­ma­tions sur les pa­ris spor­tifs et de re­do­rer cette image, dé­truite par le pas­sé par de vé­ri­tables es­crocs du web !”

Tho­mas La­masse (Tho­mas Bour­sin de son vrai nom) lan­ce­ra aus­si pro­chai­ne­ment une école pour pro­nos­ti­queurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.