Pro­me­nade in­so­lite : le pe­tit Mé­mo­rial nor­mand

La Manche Libre (Cherbourg) - - DECOUVERTE - Alain Fergent

La route mène au Gué de l’Orme, c’est le havre de Saint-Ger­main-sur-Ay dont les champs de ca­rottes et de poi­reaux sont ba­layés par les vents. A l’ombre du han­gar à lé­gumes de son ton­ton, Gé­rard Le­gruel, four­nis­seur at­ti­tré des plus belles tables de la ré­gion, vit Jé­rôme, 37 ans. Il est un in­con­di­tion­nel du DDay et pas­sion­né de l’his­toire du 315e Ré­gi­ment d’In­fan­te­rie de la 79e Di­vi­sion amé­ri­caine, celle-là même qui li­bé­ra Créances, sa com­mune, le ma­tin du 27 juillet 1944.

Le mé­mo­rial ri­qui­qui

De­vant la mai­son fa­mi­liale qui a dé­jà vu pas­ser cinq gé­né­ra­tions de Le­gruel, Jé­rôme a ins­tal­lé un pe­tit mé­mo­rial dé­co­ré de deux dra­peaux, le fran­çais et l’amé­ri­cain, ac­cro­chés à un vieux fil élec­trique. Un pan­neau in­vite le pas­sant à se sou­ve­nir. C’est ici, près de l’an­cienne ferme dont les murs conservent l’im­pact de balles 12,7 mil­li­mètres, que sont pas­sés les sol­dats du 315e. Au de­vant, un char a sau­té sur une mine. Les GI’s pos­tés de l’autre cô­té du havre, à Saint-Ger­main, mirent qua­torze jours pour le tra­ver­ser avant de li­bé­rer Créances. On ra­conte qu’un char al­le­mand ar­ro­sait ré­gu­liè­re­ment le front d’obus, em­pê­chant l’avan­cée des troupes pos­tées sur les hau­teurs. La pe­tite route qui longe le havre cô­té Créances était à l’époque inon­dée aux grandes ma­rées, ça ne fa­ci­li­ta pas non plus les pro­grès al­liés. En 2014, pour le 70e an­ni­ver­saire, Jé­rôme a eu l’idée de ce mé­mo­rial ri­qui­qui, sû­re­ment l’un des pe­tits de l’his­toire du DDay en Nor­man­die. Un mé­mo­rial “fait mai­son” mais hau­te­ment sym­bo­lique. Jé­rôme se sou­vient que, plus jeune, à chaque com­mé­mo­ra­tion du dé­bar­que­ment, son père l’em­me­nait voir les pa­ra­chu­tistes sau­ter sur les ma­rais de la Fière, près de Sainte-Mère-Eglise. C’est de­ve­nu une tra­di­tion fa­mi­liale. Dans la mai­son de Créances, sur la che­mi­née, une pho­to de lui avec sa ma­man et sa pe­tite soeur : ils prennent la pose à Utah Beach. Dans la garde-robe de Jé­rôme, d’an­ciennes te­nues mi­li­taires, dont cer­taines por­tées par les sol­dats de 1944. Il les uti­lise à l’oc­ca­sion de re­cons­ti­tu­tions mi­li­taires aux­quelles il par­ti­cipe, ac­com­pa­gné de son fis­ton Len­ny et de son amie Ma­rine, qui se sont pris au jeu.

Le mys­tère du char

Jé­rôme ai­me­rait que son mé­mo­rial serve à re­trou­ver la mé­moire. “Sans ces sol­dats, où se­rions-nous ? C’est la moindre des choses que de leur rendre hom­mage pour qu’on ne les ou­blie pas. Je suis par­fois ef­fa­ré : cer­tains par­mi les jeunes gé­né­ra­tions ne connaissent même pas la date du dé­bar­que­ment al­lié sur nos côtes !” Son pe­tit mé­mo­rial au bord du havre jouxte la stèle of­fi­cielle du sou­ve­nir qu’a ins­tal­lée la com­mune en 2014. “J’ai­me­rais, dit Jé­rôme, en connaître da­van­tage sur l’his­toire de ces sol­dats, sa­voir aus­si ce qui s’est réel­le­ment pas­sé avec ce char sau­té sur une mine, à quelques mètres de chez nous”. Jé­rôme a beau cher­cher, il n’a re­trou­vé au­cune pho­to de cet en­gin dont la car­casse en­com­bra le pe­tit che­min pen­dant long­temps. Dans la com­mune, les plus an­ciens se sou­viennent qu’ils pas­saient leur temps à grim­per des­sus pour jouer à la guerre !

Créances, comme un havre de... paix.

Pra­tique. Pour ai­der Jé­rôme Le­gruel dans ses re­cherches, contact : 06 68 72 40 82 – cour­riel : j.le­gruel50@gmail.com

Les dra­peaux fran­çais et amé­ri­cain flottent à un fil élec­trique. A Créances, le cu­rieux Mé­mo­rial, près des champs de ca­rottes.

Jé­rôme Le­gruel, pé­pi­nié­riste, em­ployé au ser­vice des Es­paces verts de Cou­tances, se pas­sionne pour l’his­toire de la 79e Di­vi­sion d’In­fan­te­rie de l’Ar­mée amé­ri­caine qui li­bé­ra Créances, sa com­mune d’ori­gine, le 27 juillet 1944. Au pied de la mai­son fa­mi­liale, Jé­rôme a ins­tal­lé un mé­mo­rial, l’un des plus pe­tits de l’his­toire du Dé­bar­que­ment en Nor­man­die.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.