Nou­velle-Calédonie : Pé­kin en em­bus­cade

La Manche Libre (Cherbourg) - - FRANCE-MONDE -

Le 4 no­vembre, le ré­fé­ren­dum pour ou contre l’in­dé­pen­dance a don­né une ma­jo­ri­té au main­tien dans la Ré­pu­blique fran­çaise : 56,7 %, mais les “loya­listes” s’at­ten­daient à 70 ou 80 %. Quant aux “in­dé­pen­dan­tistes”, ils sont contents de leurs 43,3 % : un pas en avant de­puis les élec­tions de 2014. Ils pré­parent main­te­nant l’étape sui­vante pré­vue par les ac­cords de 1998 : un deuxième ré­fé­ren­dum, voire un troi­sième. Avec la convic­tion de par­ve­nir tôt ou tard à l’in­dé­pen­dance de ce ter­ri­toire dé­jà très lar­ge­ment au­to­nome et fai­ble­ment peu­plé : 268 000 ha­bi­tants, dont 104 000 au­toch­tones ka­naks. Mais plu­sieurs pays tiers sont dé­sor­mais en em­bus­cade. Il y a d’abord la Chine, qui a be­soin du ni­ckel dont la Nou­velle-Calédonie est la deuxième ré­serve au monde. Pé­kin convoite aus­si la zone ma- ri­time éco­no­mique ex­clu­sive de l’ar­chi­pel : plus de 7 mil­lions de ki­lo­mètres car­rés. Dé­jà la Chine construit une base mi­li­taire au Va­nua­tu, à 540 km au nord de la Nou­velle-Calédonie.

Du coup Can­ber­ra s’in­quiète des am­bi­tions de Pé­kin. En cas d’in­dé­pen­dance de la Nou­velle-Calédonie, les in­té­rêts aus­tra­liens pour­raient mettre les pre­miers la main sur Nou­méa…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.