■■Le plus dur : les en­fants

La Manche Libre (Coutances) - - Normandie -

Tous les gi­lets jaunes qui ont des en­fants sont una­nimes : le plus dur, dans la pré­ca­ri­té, est de ne pou­voir leur of­frir des pe­tits plai­sirs. Comme ce­lui, en ap­pa­rence ano­din, d’al­ler au fast-food ou au ci­né­ma. D’autres, très pré­caires, choi­sissent aus­si de moins s’ali­men­ter pour être sûrs que leurs en­fants ne soient pas pri­vés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.