Gran­ville : “Une trans­for­ma­tion nu­mé­rique”

Yan­nick Seiller dresse un constat sur le ter­ri­toire.

La Manche Libre (Granville) - - La Une -

Yan­nick Seiller fait le point sur les la­cunes du ter­ri­toire en ma­tière de di­gi­tal.

■■ Comment est née la Manche open school ?

“A l’ori­gine, nous avons créé une so­cié­té : Fac­tor FX. Avec cette en­tre­prise, on fait de l’in­gé­nie­rie informatique avec du lo­gi­ciel open source. Nous tra­vaillons à dis­tance avec de grosses boîtes du CAC 40, des mi­nis­tères… gran­vil­lais, on a tou­jours vou­lu res­ter à Gran­ville. Mal­gré tout, on consta­tait des la­cunes au ni­veau du nu­mé­rique sur le ter­ri­toire. Ici, on était en con­tact avec des jeunes qui avaient en­vie de créer leur boîte mais qui étaient dé­cou­ra­gés parce qu’il n’y a rien de struc­tu­ré. On a donc lan­cé la Manche open school. Puis, à la fin de la pre­mière ses­sion, on avait des jeunes prêts à lan­cer leur en­tre­prise. Nous avons donc créé Gran­ville di­gi­tal, une nur­se­ry pour por­ter leurs pro­jets”.

■■ Pen­sez-vous que le ter­ri­toire souffre en­core de la­cunes dans le do­maine du nu­mé­rique ?

“Pen­dant long­temps, le dé­bat était un peu sclé­ro­sé : on ne par­lait que de la fibre. A pré­sent, on en sort un peu pour par­ler vrai­ment de la trans­for­ma­tion nu­mé­rique. Au­jourd’hui, les entreprises com­mencent à voir un peu plus loin : elles ne se contentent plus d’as­su­rer une simple pré­sence sur le web mais à ré­flé­chir en 2.0”. ■■ Du 25 au 27 mai, Gran­ville di­gi­tal or­ga­nise la se­conde édi­tion du Ha­cka­thon. Ex­pli­quez-nous…

“Le concept est simple. Les par­ti­ci­pants viennent seuls ou en équipe, avec leur sa­voir-faire : code, dessin, marketing… Le ven­dre­di, on leur donne une liste de su­jets au­tour de Gran­ville (par exemple la pêche à pied ou les bus Ne­va…) et après, ils ont deux jours pour dé­ve­lop­per un pro­jet in­no­vant sur un des thèmes.”

Yan­nick Seiller est l’un des créa­teurs de la Manche open school.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.