Grave trou d’air chez Air France

La Manche Libre (Granville) - - France-monde -

C’est le 15 mai, à l’as­sem­blée gé­né­rale d’air France-klm, que se­ra en­té­ri­née la dé­mis­sion du PDG Jean-marc Ja­naillac désa­voué par 55,44 % de ses sa­la­riés lors du ré­fé­ren­dum du 4 mai. Un ré­fé­ren­dum or­ga­ni­sé par Ja­naillac dans l’es­poir de contour­ner les syn­di­cats… Le pro­blème de l’ave­nir éco­no­mique d’air France se double ain­si d’une crise de suc­ces­sion. Par­mi les noms qui cir­culent : ce­lui d’an­nema­rie Idrac, ex-se­cré­taire d’état aux Tran­sports et ad­mi­nis­tra­trice d’air France. Mais aus­si ceux de Fa­brice Bré­gier, ex-pa­tron de la di­vi­sion com­mer­ciale d’air­bus ; de Ca­the­rine Gillouard, pa­tronne de la RATP et EX-DRH d’air France ; ou en­core, de l’ins­pec­trice des fi­nances Agnès Pan­nier-ru­na­cher, voire des EX-SNCF Mi­reille Fau­gère ou Bar­ba­ra Da­li­bard.

Reste le pro­blème de fond : l’im­passe éco­no­mique d’air France et les grèves à ré­pé­ti­tion des pi­lotes, qui in­dis­posent le par­te­naire néer­lan­dais KLM - mais qui ont fi­ni par avoir le sou­tien des autres sa­la­riés de la com­pa­gnie fran­çaise.

Dé­but mai, le groupe Air Fran­ceklm an­non­çait une perte nette de 269 mil­lions d’eu­ros au pre­mier se­mestre : un trou d’air en­core ag­gra­vé par le conflit so­cial. Et une si­tua­tion fi­nan­cière d’au­tant plus né­faste qu’elle contre­dit la conjoncture éco­no­mique du sec­teur aérien, avec un tra­fic en hausse de 5,7 % cette an­née.

Jean-marc Ja­naillac doit quit­ter la pré­si­dence d’air France-klm le 15 mai pro­chain. Les can­di­dats à sa suc­ces­sion se mul­ti­plient.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.