La Manche ferme un col­lège : “ma­ni­pu­la­tion”

La Manche Libre (Granville) - - L’actu En Region -

Le 18 jan­vier pro­chain, le con­seil dé­par­te­men­tal de la Manche se pro­non­ce­ra sur la fer­me­ture du col­lège Char­cot de Cher­bourg. Réuni le 27 no­vembre, le Con­seil dé­par­te­men­tal de l’edu­ca­tion na­tio­nale a re­je­té cette éven­tua­li­té. Mais son avis n’est que consul­ta­tif. Pour les élus de Cher­bourg, la fer­me­ture ne fait pas de doute. Elle est même le fruit d’une “ma­ni­pu­la­tion”, se­lon le maire Be­noît Ar­ri­vé.

Baisse ou sta­bi­li­té ?

En 2016, le Dé­par­te­ment avait tra­vaillé sur la fu­sion des col­lèges Char­cot et la Bu­caille, de­ve­nus en 2017 un col­lège bi-site Bu­caillec­har­cot. “Nous avions ob­te­nu des ga­ran­tis de l’edu­ca­tion na­tio­nale pour que les 2 sites soient main­te­nus, mais il n’au­ra pas fal­lu long­temps pour que Char­cot soit me­na­cé”, re­grette Be­noît Ar­ri­vé. “Le but était de main­te­nir les deux sites à la condi­tion de res­ter sur des ef­fec­tifs équi­va­lents à ceux de l’époque, c’est-à-dire 470 élèves. Cette an­née, ils ne sont plus que 418”, ré­pond la con­seillère dé­par­te­men­tale Ch­ris­tine Le­ba­che­ley qui évoque la baisse ch­ro­nique des ef­fec­tifs sco­laires à Cher­bourg, de­puis plu­sieurs an­nées. Sé­bas­tien Fa­gnen, maire dé­lé­gué de Cher­bourg-oc­te­ville, évoque pour sa part “une ten­dance à la sta­bi­li­té”. “Nous avons des pro­jets ur­bains et d’ha­bi­tat qui doivent ra­me­ner des ha­bi­tants en ville”, ajoute-t-il.

Le col­lège Char­cot “n’est plus of­fi­ciel­le­ment un col­lège”, se dé­fend le Dé­par­te­ment. “Une ma­ni­pu­la­tion” du Dé­par­te­ment, se­lon Be­noît Ar­ri­vé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.