Une mul­ti­tude de stra­ta­gèmes

La Manche Libre (Granville) - - Granville/dossier -

“Dès lors qu’un consom­ma­teur ra­ti­fie un contrat, il doit re­ce­voir un do­cu­ment re­pre­nant tous les termes avec un bor­de­reau de ré­trac­ta­tion. Lé­ga­le­ment, le consom­ma­teur ne peut être contraint de payer comp­tant dans les sept jours du contrat.” Laurent Du­pont est di­rec­teur ad­joint de la di­rec­tion dé­par­te­men­tale des po­pu­la­tions. Un ser­vice qui re­çoit ré­gu­liè­re­ment des si­gna­le­ments liés aux ar­naques. Outre les stra­ta­gèmes ci­tés par ailleurs, de nou­velles mé­thodes sont évo­quées dans un com­mu­ni­qué en date du mer­cre­di 28 no­vembre. “Des en­tre­prises dé­marchent des per­sonnes dé­jà abu­sées lors d’un pré­cé­dent dé­mar­chage, ayant abou­ti à l’ins­tal­la­tion dé­fec­tueuse ou non ren­table de pan­neaux so­laires ain­si qu’à un cré­dit”, peut-on lire dans ce mes­sage. Di­verses pra­tiques sont évo­quées. Les dé­mar­cheurs peuvent pro­po­ser de faire ra­che­ter le cré­dit à un meilleur taux. Ils par­viennent en­suite à se faire vi­rer une somme sur un compte pré­ten­du­ment ou­vert au nom du client. Autre mé­thode : de fausses as­so­cia­tions se dé­placent chez les per­sonnes pro­prié­taires d’ins­tal­la­tions pho­to­vol­taïques et pro­posent d’or­ga­ni­ser un re­cours contre les en­tre­prises res­pon­sables. Ce “ser­vice” est fac­tu­ré plu­sieurs mil­liers d’eu­ros contre quelques di­zaines d’eu­ros pour une mé­dia­tion d’as­so­cia­tion de consom­ma­teurs.

La pré­fec­ture met en garde contre des ar­naques au­tour de l’ins­tal­la­tion de pan­neaux so­laires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.