Une plaque dé­voi­lée

La Manche Libre (Granville) - - Granville -

SAN­TÉ

Dans le cadre des ma­ni­fes­ta­tions na­tio­nales du 1er dé­cembre, or­ga­ni­sées par la Coor­di­na­tion des co­mi­tés d’usa­gers des hô­pi­taux et de cer­tains élus, le co­mi­té d’usa­gers du centre hos­pi­ta­lier Avranches-gran­ville a choi­si de rendre hom­mage à Am­broise Croi­zat, fon­da­teur de la sé­cu­ri­té so­ciale. Une plaque a son nom a été dé­voi­lée non loin de la porte de la Haute-ville.

“En 1945, dans une France dé­vas­tée, Am­broise Croi­zat et ses amis ont su im­po­ser une pro­tec­tion so­ciale, uni­ver­selle et so­li­daire”, ex­plique le co­mi­té dans un com­mu­ni­qué. Avant de pour­suivre :

“De­puis, les gou­ver­ne­ments suc­ces­sifs, et main­te­nant le gou­ver­ne­ment Ma­cron-bu­zin, s’at­taquent au prin­cipe de so­li­da­ri­té et au fi­nan­ce­ment de la Sé­cu­ri­té So­ciale au pro­fit des as­su­rances pri­vées. C’est contraire à l’es­prit même de la Sé­cu­ri­té So­ciale qui per­met à tout pa­tient de bé­né­fi­cier des mêmes soins quel que soit le mon­tant de ses re­ve­nus. C’est un droit ac­quis par le tra­vail”.

Une plaque dé­voi­lée par le co­mi­té d’usa­gers de l’hô­pi­tal Avran­ches­gran­ville.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.