Tra­vaux à la sta­tion de la Ber­ge­rie

La Manche Libre (Granville) - - Donville-Les-Bains -

DON­VILLE-LES-BAINS

Pen­dant plu­sieurs jours, l’en­tre­prise Hal­lais man­da­tée par le fer­mier Véo­lia a net­toyé le bas­sin de dé­can­ta­tion à la sta­tion de pom­page d’eau po­table de la Ber­ge­rie à Don­ville-les-bains. Après avoir creu­sé une grande fosse dans le sable, les boues, ser­vant au trai­te­ment, y sont sto­ckées pour un sé­chage.

“Il s’agit d’un mé­lange de chaux et de char­bon”, dé­cla­reun tech­ni­cien. Après l’inau­gu­ra­tion des deux usines d’avranches et Saintpair-sur-mer, la pe­tite sta­tion don­vil­laise de­vrait être nor­ma­le­ment fer­mée pour une ques­tion de prix de re­vient du mètre cube. Or, la ber­ge­rie pour­rait bien avoir en­core de belles an­nées de­vant elle. “D’im­por­tants tra­vaux viennent d’y être réa­li­sés et dé­jà, de­vant le chan­ge­ment cli­ma­tique, on pense que la sta­tion d’avranches ne pour­ra ja­mais ve­nir au se­cours de Gran­ville”, an­nonce l’agent. Après sé­chage en plein air, les boues se­ront re­prises par des agri­cul­teurs de la ré­gion pour être épan­dues et très utiles sur les terres acides.

Ré­gu­liè­re­ment, les boues de chaux et char­bon sont sto­ckées dans le sable pour un sé­chage avant épan­dage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.