AIM : les an­ciens sa­la­riés de­vant la jus­tice

Près de 200 an­ciens sa­la­riés D’AIM dé­noncent le plan de sau­ve­garde de l’em­ploi mis en place à la suite de la li­qui­da­tion de l’en­tre­prise.

La Manche Libre (Granville) - - Villedieu -

SAINTE-CE­CILE

Ven­dre­di 30 no­vembre, une cin­quan­taine de Gi­lets jaunes du sudmanche étaient pré­sents sur le site D’AIM, à Sainte-cé­cile, pour sou­te­nir les ex-sa­la­riés de cette so­cié­té.

En ef­fet, 190 an­ciens em­ployés D’AIM en­tendent dé­non­cer le plan de sau­ve­garde de l’em­ploi mis en place à la suite de la li­qui­da­tion de l’en­tre­prise d’abat­tage. Ce même jour, ils étaient réunis sur le site avant de prendre la route en bus pour as­sis­ter, dans l’après-mi­di, à une au­dience du tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Caen. Pour rap­pel, la li­qui­da­tion de l’en­tre­prise d’abat­tage de Sainte-cé­cile avait été pro­non­cée par le tri­bu­nal de com­merce de Rouen le mer­cre­di 4 juillet 2018, en­traî­nant le li­cen­cie­ment des 223 em­ployés.

Deux heures d’au­dience au tri­bu­nal

Par­mi eux, 13 couples ont per­du leur em­ploi, 18 % souffrent d’illet­trisme, plu­sieurs autres ne sont pas ti­tu­laires du per­mis de conduire et plus d’une cen­taine d’entre eux sont af­fec­tés par des pa­tho­lo­gies pro­fes­sion­nelles. Les sa­la­riés dé­noncent no­tam­ment l’in­suf­fi­sance des me­sures d’ac­com­pa­gne­ment, en par­ti­cu­lier celles vi­sant à as­su­rer le re­clas­se­ment des sa­la­riés pré­sen­tant des ca­rac­té­ris­tiques qui rendent dif­fi­cile leur ré­in­ser­tion pro­fes­sion­nelle. Ven­dre­di 30 no­vembre, les sa­la­riés, par l’in­ter­mé­diaire de Me Elise Brand, leur avo­cate, sont al­lés dé­fendre leurs droits et leurs de­mandes. Le Rap­por­teur a re­con­nu que, si le mon­tant des aides fi­nan­cières peut sem­bler “re­la­ti­ve­ment peu im­por­tant”, il s’agit bel et bien “d’un ef­fort réel pour des per­sonnes en si­tua­tion de fra­gi­li­té”, tout en pro­po­sant au tri­bu­nal de re­je­ter la re­quête des an­ciens sa­la­riés et de confir­mer la lé­ga­li­té du plan de sau­ve­garde de l’em­ploi. Après plus de deux heures d’au­dience, le tri­bu­nal a mis sa dé­ci­sion en dé­li­bé­ré.

Les an­ciens sa­la­riés des abat­toirs AIM se­ront donc fixés le jeu­di 13 dé­cembre.

Un ac­com­pa­gne­ment “in­suf­fi­sant”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.