Dé­lin­quance en sé­rie dans le Cal­va­dos : un ré­seau or­ga­ni­sé ?

Nom­breuses ont été les condam­na­tions au tri­bu­nal en no­vembre.

La Manche Libre (Granville) - - Les Faits Divers -

CAL­VA­DOS

La mon­tée en puis­sance de la dé­lin­quance d’une com­mu­nau­té gé­né­ra­le­ment SDF ap­pelle des ré­ponses de plus en plus sé­vères.

Le 14 no­vembre, une fa­mille al­ba­naise, qui de­mande l’asile, veut mon­ter dans le train sans payer pour un tra­jet de Caen à Mé­zi­don-ca­non. Elle ex­hibe une carte de CMU et pré­tend : “pour nous c’est gra­tuit”. Elle re­fuse de sor­tir du train. Le contrô­leur ap­pelle un maître-chien. Klo­dian Da­j­la­ni, 26 ans, tente d’étran­gler le chien et le blesse, et un po­li­cier est mis à terre par le frère, Je­di, 24 ans. Les pri­mo-dé­lin­quants en France sont condam­nés à trois et huit mois de pri­son ferme avec man­dat de dé­pôt en com­pa­ru­tion im­mé­diate le 16 no­vembre au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Caen. Condam­né à du sur­sis en son ab­sence pour des cam­brio­lages en août et en sep­tembre 2018, Edi­son Myr­ta, Al­ba­nais de 25 ans, est sur­pris en train de vendre du can­na­bis le 3 oc­tobre 2018. Il vole aus­si un vé­lo en centre-ville le 24 oc­tobre. Puis, il vend de la terre pour de la ré­sine de can­na­bis le 21 no­vembre et sub­ti­lise le por­table d’un pas­sant le 25 no­vembre. Il vient d’être ex­pul­sé d’un foyer de de­man­deurs d’asile et ne per­çoit plus l’aide men­suelle de 400 eu­ros. En com­pa­ru­tion im­mé­diate, le 26 no­vembre, l’homme, qui avait un ca­sier ju­di­ciaire vierge puis­qu’on ne pou­vait pas lui si­gni­fier les pré­cé­dentes condam­na­tions, écope néan­moins de huit mois de pri­son ferme avec man­dat de dé­pôt. Il est in­ter­dit de ter­ri­toire fran­çais pour cinq ans.

“On avait faim”

Di­manche 25 no­vembre, une pa­trouille contrôle trois hommes sans cein­ture de sé­cu­ri­té vers 23 h 30, rue d’auge, près de la gare de Caen. Aux pieds du pas­sa­ger se trouvent des ob­jets dé­cla­rés vo­lés à Fleu­ry-sur-orne vers 20 h. Le contrôle ré­vèle trois Al­ba­nais Sa­zan Me­shi, 22 ans de­man­deur d’asile per­ce­vant l’aide men­suelle de 400 eu­ros, Dri­lon Le­ka et Klin­ton Billa 23 ans.

Le plus jeune an­nonce que c’est un autre Al­ba­nais qui leur a don­né le vé­hi­cule dont il n’a pas le cer­ti­fi­cat de ces­sion, un vé­hi­cule qui a été re­pé­ré lors d’un un vol à Deau­ville. D’ailleurs, la vic­time ne re­con­naît pas tous les bi­joux qui ont été re­trou­vés dans la­dite voi­ture. A l’au­dience de com­pa­ru­tion im­mé­diate du 27 no­vembre, ils pré­tendent “avoir eu faim et en­vie de dor­mir d’abord” pour jus­ti­fier les vols… “Pour­quoi vo­ler les bi­joux de ma grand-mère, in­ter­roge la vic­time. Mon fri­go était plein”. Les trois hommes sont condam­nés à six mois de pri­son avec man­dat de dé­pôt. Ils sont in­ter­dits de ter­ri­toire fran­çais pour cinq ans.

Le fait que les dé­lin­quants soient sou­vent SDF et ha­bitent des squats rend l’exé­cu­tion de leur peine illu­soire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.