Agres­sions sexuelles sur sa soeur de 13 ans

La Manche Libre (Granville) - - Faits Divers/Justice -

CAEN

En 2012, une mère, qui va faire des courses, de­mande à son fils de 21 ans de gar­der sa pe­tite soeur de 13 ans. Au lieu de ce­la, il lui in­flige des at­tou­che­ments de na­ture sexuelle. Cette der­nière se plain­dra à ses amies que plu­sieurs fois, son frère a mis son sexe entre ses jambes, près du sien et l’a ca­res­sée ma­nuel­le­ment. Il n’y a ja­mais eu pé­né­tra­tion. Ce sont les amies qui ont pré­ve­nu la mère. Cette der­nière a pro­fi­té du dé­mé­na­ge­ment de la fa­mille en Bre­tagne pour dé­po­ser plainte au nom de sa fille, éloi­gnée géo­gra­phi­que­ment de son frère. Le 27 no­vembre 2018, à 28 ans, l’homme est à la barre du tri­bu­nal cor­rec­tion­nel. Il dit que son sui­vi psy­cho­lo­gique en­ta­mé lui “a fait du bien”. Il est avec une pe­tite amie après avoir eu une re­la­tion avec une femme de l’âge de sa mère. La mère, pré­sente, dit que sa fille se porte très bien : “je lui dis mer­ci car il n’a ja­mais nié, ni pré­ten­du que sa soeur était une men­teuse”. Le pro­cu­reur es­time le cas in­quié­tant, très rare avec une soeur bio­lo­gique, hors fa­mille re­com­po­sée. Dé­jà condam­né pour vol ag­gra­vé, le pré­ve­nu écope de 18 mois de pri­son avec un sur­sis et une mise à l’épreuve de deux ans.

Il est ins­crit au fi­chier des au­teurs d’in­frac­tions sexuelles et ne doit pas exer­cer de mé­tier au­près d’en­fants. Il doit 3 000 eu­ros de pré­ju­dice.

Le jeune homme ne sait pas très bien ex­pli­quer son geste. La mère a pro­té­gé sa fille sans ces­ser d’ai­der l’aî­né.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.