Ef­frayé par la pri­son

La Manche Libre (Granville) - - Faits Divers/Justice -

VILLE­DIEU-LES-POÊLES

Ce sont des vio­lences avec usage d’une arme, des ou­trages à dé­po­si­taires de l’au­to­ri­té pu­blique et une ré­bel­lion qui conduisent un jeune homme de 19 ans, de­meu­rant de­puis seule­ment trois se­maines à Ville­dieu-les-poêles, chez son cou­sin, au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Cou­tances, le 30 no­vembre 2018. C’est le 17 no­vembre que le pré­ve­nu, sur fond vi­si­ble­ment de ja­lou­sie amou­reuse, “plan­tait” deux coups de cou­teau dans l’ab­do­men d’un “co­pain” à Cou­tances, abou­tis­sant à 21 jours d’in­ter­rup­tion de temps de tra­vail pour la vic­time, après opé­ra­tion chi­rur­gi­cale. In­ter­pel­lé le 28 no­vembre, le pré­ve­nu com­met­tait des ou­trages en­vers les deux po­li­ciers lo­caux, au mo­ment de sa garde à vue et plus spé­cia­le­ment lors de son dé­pôt en chambre de sû­re­té où il se re­bel­lait. De­vant le tri­bu­nal, l’avo­cate com­mise d’of­fice se dé­sis­tant dans le cadre de la grève des gens de bar­reau, la sub­sti­tut du pro­cu­reur ne pou­vait que re­qué­rir le ren­voi du pro­cès. Elle pour­sui­vait ses ré­qui­si­tions par la de­mande d’un man­dat de dé­pôt im­mé­diat de­vant le manque de ga­ran­tie de re­pré­sen­ta­tion de­vant la jus­tice du pré­ve­nu, sans tra­vail et sans adresse cer­ti­fiée. Le tri­bu­nal ren­voyait l’af­faire au 11 jan­vier 2019 et pro­non­çait un man­dat de dé­pôt im­mé­diat, en lais­sant la pos­si­bi­li­té au pré­ve­nu de pré­sen­ter une re­quête ul­té­rieure de li­bé­ra­tion, dès qu’il pour­rait jus­ti­fier de son adresse chez son cou­sin par la pro­duc­tion d’une at­tes­ta­tion for­melle de ce der­nier.

Un jeune homme de 19 ans a don­né deux coups de poi­gnard dans l’ab­do­men d’un “co­pain” à Cou­tances le 17 no­vembre 2018.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.