Le conduc­teur bé­né­fi­cie d’une ex­trême fa­veur

La Manche Libre (Granville) - - Faits Divers/Justice -

CHER­BOURG

Le 31 août der­nier, à Cher­bourg, un chauf­feur de 26 ans est contrô­lé po­si­tif aux stu­pé­fiants lors d’un contrôle rou­tier de la po­lice. Il re­met­tra spon­ta­né­ment aux agents quelques grammes de can­na­bis en sa pos­ses­sion. “C’est le ca­chet de MDMA (ex­ta­sy) qu’il a pris il y a quinze jours lors d’un fes­ti­val qui a en­gen­dré ce dé­pis­tage po­si­tif”, argue l’avo­cat du pré­ve­nu. Avec ses deux men­tions ins­crites à son ca­sier ju­di­ciaire (faits en rap­port avec les stu­pé­fiants), ce Cher­bour­geois, pré­sent à l’au­dience ma­ti­nale du 4 dé­cembre au tri­bu­nal de Cher­bourg, écope de deux mois de pri­son avec sur­sis simple et d’un stage de sen­si­bi­li­sa­tion aux risques pré­sen­tés par la consom­ma­tion de pro­duits stu­pé­fiants à ses frais. Son per­mis de conduire est sus­pen­du pour une du­rée de 6 mois et le tri­bu­nal le dis­pense d’ins­crip­tion au fi­chier B2. “C’est une ex­trême fa­veur. Au vu de votre mé­tier, la consom­ma­tion de stu­pé­fiants re­pré­sente un réel dan­ger”, argue la pré­si­dente pour conclure.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.