Il vole l’han­di­ca­pé qu’il soigne

La Manche Libre (Granville) - - Faits Divers/Justice -

CAEN

La vic­time ar­rive à l’au­dience du 27 no­vembre 2018, au tri­bu­nal de Caen, dans son fau­teuil rou­lant en­tiè­re­ment élec­tro­nique. Les bras re­cro­que­villés contre son corps, elle ma­noeuvre son fau­teuil avec son vi­sage sur les zones adé­quates d’un écran. L’han­di­ca­pé à 100 % a dé­po­sé plainte car, du 13 mars au 2 mai 2018, son aide-soi­gnant, qui l’épaule trois fois par jour, a uti­li­sé sa carte bleue sans son ac­cord. L’homme de 27 ans, qui l’ac­com­pagne aus­si faire ses courses, connaît le code. Il a sur­tout ache­té des jeux de grat­tage, du ta­bac et opé­ré des re­traits en es­pèces. Il avoue son for­fait à la vic­time, et lui rem­bourse 1 100 eu­ros de lui­même le 27 avril, mais, il opère trois re­traits en­suite.

A la barre, le pré­ve­nu pré­tend qu’il a une ad­dic­tion au jeu et af­firme qu’il s’est fait in­ter­dire de ca­si­no. Il a dé­mis­sion­né et est à pré­sent ser­veur en ré­gion pa­ri­sienne. L’avo­cat de la vic­time dé­crit l’an­goisse de cet homme qui, par peur, a fait chan­ger toutes les ser­rures de chez lui et a dû faire op­po­si­tion sur sa carte ban­caire.

Pour le pro­cu­reur, une telle at­ti­tude est “moche et dé­plo­rable”. Le pré­ve­nu écope de six mois de pri­son avec sur­sis. Il lui est in­ter­dit d’être aide-soi­gnant du­rant trois ans. Il rem­bour­se­ra le re­li­quat de 65,70 eu­ros de pré­ju­dice ma­té­riel et 1 000 eu­ros de pré­ju­dice mo­ral.

Le pré­ve­nu a in­dem­ni­sé la vic­time avant l’au­dience.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.