Laë­ti­tia Mi­lot : « Jouer en­ceinte a été un ca­deau »

La co­mé­dienne est l’hé­roïne de la fic­tion évé­ne­ment de TF1 Un bé­bé pour Noël

La Manche Libre (Granville) - - Tv Actu - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR NA­THA­LIE CHUC £@Na­tha­lie­chuc

Juste avant les fêtes, TF1 dif­fuse la fic­tion évé­ne­ment Un bé­bé pour Noël, dont Laë­ti­tia Mi­lot est l’hé­roïne. La co­mé­dienne était en­ceinte de sa fille, Lya­na, pen­dant le tour­nage. Ren­contre avec une ma­man et une ac­trice com­blée.

Vous jouez une jeune femme en­ceinte et vous l’étiez réel­le­ment…

Sa­chant que j’at­ten­dais un bé­bé, TF1 m’a pro­po­sé ce scé­na­rio sur me­sure. Jouer une femme en­ceinte en l’étant vrai­ment, quand on sait com­bien j’ai lut­té pour avoir un en­fant à cause de l’en­do­mé­triose, c’était un énorme ca­deau. Ça res­te­ra un sou­ve­nir in­ouï. Mes émo­tions à l’écran sont réelles.

La réa­li­té a re­joint la fic­tion…

Jouer en étant réel­le­ment en­ceinte et pas avec un faux ventre, c’est unique. Le jeu est dif­fé­rent, ce­la change tout : la fa­çon de mar­cher, de se le­ver, de gé­rer ses émo­tions, etc. Il y a une scène par exemple où je parle vrai­ment au bé­bé qui est dans mon ventre.

Êtes-vous ama­trice des té­lé­films de Noël ?

Oui, j’adore ça ! Je pleure au dé­but et aus­si à la fin, mais de joie, car ça se ter­mine bien. Je suis heu­reuse d’être pas­sée de l’autre cô­té de l’écran et d’avoir tour­né une vraie co­mé­die de Noël avec tous les in­gré­dients réunis.

Vous al­lez jus­te­ment vivre votre pre­mier Noël avec Ba­dri, votre ma­ri, et votre bé­bé, Lya­na…

Je m’en ré­jouis à l’avance. J’ai­me­rais qu’elle connaisse les beaux Noël que j’ai vé­cus étant en­fant, je veux voir ses yeux briller ! L’an der­nier, j’étais en­ceinte de ma fille, c’était ma­gique, nous avions dé­ci­dé de fê­ter Noël en amou­reux à la mon­tagne. Cette an­née, je re­çois ma fa­mille chez nous, avec un bon re­pas fait mai­son et dans une am­biance co­sy, en toute sim­pli­ci­té.

Bien­tôt un re­tour dans la vie, sur France 3 ? Plus belle

Vic­time d’une im­pres­sion­nante chute, Noé­mie (Laë­ti­tia Mi­lot) se ré­veille à quelques jours de Noël après avoir pas­sé six mois dans le co­ma. Elle se croit tou­jours en plein été et sur­tout dé­couvre qu’elle est en­ceinte. Pro­blème : elle a des doutes sur la pa­ter­ni­té du bé­bé ! Est-ce le psy­cho­ri­gide, mais ai­mant, Oli­vier (Alexis Lo­ret, Les In­no­cents), avec qui elle ve­nait de rompre, ou son ex très rock’n roll, mais fau­ché, Yann (Ba­tho­lo­mew Bou­tel­lis) ? Sa meilleure amie, Mau­reen (Maud Bae­cker, De­main nous ap­par­tient), va l’ai­der à sur­vivre à cet hi­ver­nal tri­angle amou­reux. Tour­née à Cha­mo­nix et sous la neige, la fic­tion, réus­sie, est une co­mé­die de Noël dans la plus pure tra­di­tion.

C’est pré­vu ! Car, con­trai­re­ment à ce que disent les ru­meurs, oui, je vais bel et bien re­ve­nir en 2019 dans Plus belle la vie, soit en quo­ti­dienne, soit lors d’un prime. J’ai de bonnes re­la­tions avec la pro­duc­tion. Il faut juste que l’on soit, de part et d’autre, dis­po­nibles en même temps. Je veux res­ter fi­dèle à ce feuille­ton, au­quel je dois beau­coup. J’y tourne moins sou­vent, car j’ai plein de pro­jets, j’ai ac­cou­ché, j’ai fait une pause… Mais je suis at­ta­chée à mon per­son­nage. C’est im­por­tant pour le pu­blic de re­voir Mé­la­nie et je veux pen­ser à eux.

Quant à la suite de votre car­rière, avez-vous un voeu par­ti­cu­lier pour 2019 ?

J’ai­me­rais beau­coup jouer dans une co­mé­die mu­si­cale ! Je sais dan­ser et je pense pou­voir chan­ter sans pro­blème. Ce­la me plai­rait énor­mé­ment.●

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.