La Manche Libre (Granville) : 2018-12-08

Tv À La Une : 152 : 8

Tv À La Une

TV À LA UNE Les filles repoussent leurs limites A Un lieu époustouflant l’île Maurice, il y a le ciel, le soleil, la mer et… les Miss. Les 30 prétendantes à la couronne de Miss France 2019 ont la chance de commencer leur aventure par un séjour au soleil dans le sublime hôtel face au Morne, une montagne située dans le sud-ouest de l’île. Après onze heures de vol avec Air Mauritius, les jeunes femmes débarquent dans une chaleur moite. Un comité d’accueil, avec des musiciens et des danseuses de sega, la danse traditionnelle de l’île, les attend. Dépaysement garanti. Le rêve se poursuit à leur arrivée dans le cadre somptueux de l’hôtel. « C’est époustouflant, je n’ai pas de mots », souffle Miss Rhône-alpes face à la mer turquoise, à la plage de sable blanc et aux cocotiers. Dinarobin Beachcomber, À la découverte de l’île photos et les tournages pour le prime time débutent l’après-midi même de leur arrivée. Le lendemain, place aux premières excursions. Le départ a lieu à 7 h 30, mais, pour être prêtes, les dix candidates qui partent doivent être en HMC (habillage, maquillage, coiffure) deux heures avant ! La longueur des trajets sur les routes mauriciennes ne leur fait pas peur. Elles en profitent pour faire connaissance, réviser le test de culture générale ou tout simplement dormir. Les voilà bientôt dans la des journées de repos, afin qu’elles fassent connaissance », explique Olivier, l’un de leurs chaperons. Avec Cécile, sa comparse, ils veillent au grain. Présents constamment auprès des jeunes femmes pour leur donner les consignes ou les réconforter, ils les observent aussi attentivement et notent les retards de chacune, leurs oublis, l’état de leur chambre… Des informations qui seront ensuite transmises au jury, qui choisit les douze finalistes avant l’élection. Dès le premier jour sous les cocotiers, le planning est chargé. Les séances Des règles de vie strictes Seule petite ombre au tableau, impossible de prendre de photos, car les Miss n’ont pas le droit de garder leur téléphone portable avec elles. C’est l’une des règles de vie imposées par l’organisation Miss France pendant le mois de préparation qui les attend. Pour ces filles âgées de 18 à 24 ans hyper-connectées, cette privation n’est parfois pas facile. « Nous leur demandons de les laisser dans leur chambre et de ne les utiliser que le soir et lors 10>> SUITE PAGE 8 TV MAGAZINE 09/12/18

© PressReader. All rights reserved.