Iran : les pa­trons fran­çais me­na­cés par Trump

La Manche Libre (Saint-Lô) - - FRANCE-MONDE -

Les en­tre­prises eu­ro­péennes et fran­çaises sont dans le col­li­ma­teur amé­ri­cain : de­puis le 7 août à 4h01 GMT, elles ont l’ordre de ré­duire mas­si­ve­ment leurs opé­ra­tions com­mer­ciales en Iran sous peine de sanc­tions : blo­cages des tran­sac­tions fi­nan­cières en dol­lars, blo­cage des im­por­ta­tions… Do­nald Trump compte sur ces deux armes pour contraindre les di­ri­geants éco­no­miques du Vieux Con­tinent à s’ali- gner sur l’ira­no­pho­bie de l’équipe ac­tuelle de la Mai­son Blanche. Pre­miers groupes vi­sés : Re­nault et PSA, qui se par­tagent 40 % du mar­ché ira­nien de l’au­to­mo­bile. Mais les deux cons­truc­teurs fran­çais pensent pou­voir contour­ner en par­tie la pres­sion amé­ri­caine grâce à des mon­tages ju­ri­diques. Même pro­blème dans l’in­dus­trie aé­ro­nau­tique… Le consor­tium eu­ro­péen Air­bus ou le construc- teur fran­çais ATR ont conclu avec l’Iran des com­mandes se mon­tant à quelque quinze mil­liards de dol­lars : mais Wa­shing­ton in­ter­dit aux avion­neurs de li­vrer ces ap­pa­reils sans l’au­to­ri­sa­tion ex­presse des au­to­ri­tés amé­ri­caines. Quant à To­tal, il doit re­non­cer à ex­ploi­ter le plus grand gi­se­ment ga­zier du monde qui se trouve en Iran. Wa­shing­ton laisse trois mois au pé­tro­lier fran­çais pour quit­ter le pays.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.