Sui­cide : la lettre ar­ri­vée trop tard

La Manche Libre (Saint-Lô) - - LA UNE -

Avant de se je­ter dans la Vire à la Tous­saint, cette femme avait ap­pe­lé La Manche Libre à l’aide. Son cour­rier est ar­ri­vé trop tard. Un té­moi­gnage poi­gnant de tris­tesse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.