De la “fée­rie” mal­gré tout

La Manche Libre (Saint-Lô) - - SAINT-LO -

Va­len­tin Goe­thals fait le bi­lan du mar­ché de Noël.

Les ani­ma­tions étaient concen­trées au­tour de trois pôles : hô­tel de ville (cha­lets, car­rou­sel), la li­corne de la rue du Neuf­bourg (pa­ti­noire, ani­ma­tions fo­raines) et un map­ping en bas des rem­parts.

Quel bi­lan ti­rez-vous des ani­ma­tions de Noël ?

“J’ai des re­tours très po­si­tifs. Ils émanent des com­mer­çants dans les cha­lets comme de ceux du centre-ville. Contrai­re­ment à ce que j’en­tends, il y avait cette an­née da­van­tage de cha­lets, 17, ins­tal­lés dans le vil­lage de­vant l’hô­tel de ville, au­tour d’un vieux car­rou­sel. C’est aus­si le cas pour la pa­rade du père Noël qui s’est dé­rou­lée par un temps exé­crable. Mal­gré le contexte na­tio­nal pe­sant (crise des Gi­lets jaunes no­tam­ment), ce mar­ché a ap­por­té un peu de fée­rie. On l’a res­sen­tie dans les rues et les bou­tiques.”

Com­ment se re­nou­ve­ler pour 2019 ?

“Nous sou­hai­tons den­si­fier les illu­mi­na­tions. Saint-Lô a un hé­ri­tage en la ma­tière. Nous ré­flé­chis­sons à y don­ner plus de corps et illu­mi­ner da­van­tage de bâ­ti­ments (la mai­rie par exemple) pour re­faire de Saint-Lô une ville lu­mière. Nous al­lons aus­si ins­tal­ler une grande roue (lire ci-contre). Elle se­ra dé­ployée place de l’hô­tel de ville, à la place du car­rou­sel ins­tal­lé ces der­niers jours. Ce se­ra la pre­mière fois qu’une roue de cette di­men­sion s’ins­talle dans la ville.”

Une grande roue, des lu­mières… C’est ce­la le mar­ke­ting ter­ri­to­rial ?

“Pas seule­ment. Toute l’an­née, nous pro­po­sons une pro­gram­ma­tion évé­ne­men­tielle exi­geante sans être éli­tiste. L’idée est de se dé­mar­quer po­si­ti­ve­ment, pro­po­ser quelque chose de nou­veau dont les Saint-Lois peuvent être fiers.”

Va­len­tin Goe­thals est ad­joint au maire de Saint-Lô, en charge du mar­ke­ting ter­ri­to­rial.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.