La Manche Libre (Saint-Lô)

Qui est la nouvelle Miss France ?

La Caennaise Amandine Petit, 23 ans, est devenue Miss France 2021, samedi 19 décembre. Elle se destine à être directrice D’EHPAD.

- Baptiste Allaire et Raphaëlle Simonnot

“Je me suis dit que c’était peut-être le destin.” C’est encore des paillettes plein les yeux qu’amandine Petit s’est exprimée, quelques minutes après son élection comme Miss France 2021 au Puy-du-fou en Vendée. Malgré le contexte sanitaire et l’absence de public, rien n’aurait pu gâcher la fête de cette jeune Caennaise, qui a convaincu les téléspecta­teurs par sa beauté et par sa manière de s’exprimer. Cette étudiante se destine à devenir directrice d’établissem­ent de santé pour personnes âgées comme un Ehpad et souhaite s’investir “dans une cause : Alzheimer”.

“J’aimerais porter haut et fort les couleurs de la Normandie”

Son histoire avait “merveilleu­sement commencé”. Cinq ans plus tôt, elle rencontre par hasard Malika Ménard, dernière Miss France normande - élue en 2010 -, dans les rues de Caen. Elle la pousse à se présenter à Miss Normandie. Si elle échoue en 2015, elle est finalement élue cinq ans plus tard à Coutances et monte sur la scène des Miss France. Le destin, encore lui : dans les coulisses de l’émission, elle croise celle qu’elle appelle déjà sa “grande soeur”, Malika Ménard. “Quand je l’ai vue, j’ai eu les larmes aux yeux. Malika est la première personne qui m’a décelée.”

Face à Miss Provence, Miss Normandie retient son souffle, a “mal aux pieds” et fait tout pour ne pas trop se crisper. Elle n’est pas la seule à stresser avant l’annonce du résultat. Ses parents, invités de dernière minute dans la salle, ont aussi tremblé. Mais une fois la fille sacrée, comment imaginer un meilleur cadeau d’anniversai­re pour le papa, né le 20 décembre ?

Au sud-est de Caen, dans le village de Bourguébus où elle a grandi, c’est aussi la fête. Son ancienne institutri­ce de CM1 et CM2, Pascale Pichot, a échangé tout le long de la soirée des Miss avec la boulangère du village. Elle se rappelle “d’une petite fille déjà pleine d’humour et hyper souriante, mais très réservée, timide”. Ravie pour son ancienne élève “qui le mérite”, elle explique avoir encore eu récemment l’occasion de la croiser dans le village. “Elle est à l’écoute de tout le monde, avec un petit mot gentil.”

Le succès la fera-t-elle changer ? “J’étais Amandine Petit avant, je le suis toujours”, balaye-t-elle avec un trait d’humour : “Mon écharpe a changé, elle est un peu plus grosse, mais en même temps, on est en hiver !” Sa maman Nathalie n’a pas d’inquiétude : “Elle a la tête sur les épaules et est posée. Elle va prendre tout ce qui est bon et profiter au maximum de cette belle aventure.” Pendant un an, Amandine Petit va sillonner la France et le monde en représenta­nt l’élégance à la française. Un rêve de petite fille, mais pour la nouvelle Miss, “lorsqu’on y croit, le destin nous suit”.

 ??  ?? “Merci au soutien de toute la Normandie : je sais que le vote du public a été essentiel dans l’élection !”, nous confiait la Normande Amandine Petit au lendemain de son élection.
“Merci au soutien de toute la Normandie : je sais que le vote du public a été essentiel dans l’élection !”, nous confiait la Normande Amandine Petit au lendemain de son élection.

Newspapers in French

Newspapers from France