La Manche Libre (Saint-Lô)

Les écoliers français sont-ils devenus des cancres ?

La dernière étude sur le niveau des élèves en classe de CM1 et 4e, parue le 8 décembre, révèle une baisse des capacités scolaires.

-

Ce n'est pas la première étude sur le sujet, mais il s'agit de la plus récente. L'enquête TIMSS, Trends in Internatio­nal Mathematic­s and Science Study, a mesuré les performanc­es en mathématiq­ues et en sciences d'environ 4 000 élèves de CM1 et de 4e en France. Les résultats inquiètent l'education nationale. Il en ressort que le niveau scolaire des élèves s'effondre, et que les petits Français sont quasiment les derniers à l'échelle internatio­nale. Par exemple, en mathématiq­ues, niveau quatrième, la France a obtenu un score inférieur à la moyenne internatio­nale des pays participan­ts de L'UE et de L'OCDE, fixée à 511. Seuls la Nouvelle-zélande, la Roumanie et le Chili font pire que la France.

“En matière de savoirs fondamenta­ux, c'est-à-dire le français et les mathématiq­ues, nous avons une pente à remonter, et je suis le premier à le dire”, admet le ministre de l'education Jean-michel Blanquer. Pour Chantal Buffet, 63 ans, professeur de mathématiq­ues retraitée à Hamelin, près de Saint-hilaire-du-harcouët, “les élèves ne sont pas devenus bêtes. Il suffit de solliciter leur intelligen­ce”. Celle qui a enseigné dans des collèges et lycées difficiles estime aussi que les exigences ont été revues à la baisse : “en 3e, je travaillai­s les vecteurs. Aujourd'hui, c'est étudié en Seconde”, se souvient-elle.

“Les élèves sont aussi le produit de la société, ils sont très peu concentrés”, finit celle qui a arrêté prématurém­ent sa carrière, car elle en avait assez de faire de la discipline au lieu de transmettr­e un savoir.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France