La Manche Libre (Saint-Lô)

Jouets : on achète quoi dans la dernière ligne droite ?

Le passage du père Noël approche. Quels ont été les jouets les plus achetés ? Reportage à La Grande Récré à Agneaux.

-

Mardi 22 décembre, en début d'après-midi, au magasin de jouets La Grande Récré à Agneaux, les allées sont presque désertes mais le responsabl­e du magasin, Hugues Mougenot, prévient : dans l'heure, l'affluence sera bien plus forte, et ce jusqu'à 18 h 30 jeudi 24 décembre. Il faudra seulement 20 minutes pour voir arriver les clients venant chercher les ultimes cadeaux.

En raison de la crise, la jauge du magasin de 890 m2 est fixée à 95 personnes. “Les plus grosses journées, ça peut aller de 600 à 1 000 clients.” Pour cette période cruciale, le magasin fait appel à deux salariés en renfort, comme tous les ans. L'activité, elle, ne connaît pas de bouleverse­ments : “il n'y a pas eu de changement­s flagrants de consommati­on. Les gens ont repris leurs habitudes d'achat.” Toutefois, il constate une évolution, et non des moindres. “Au niveau de l'affluence, c'est similaire, mais le panier moyen a augmenté de 10 %.”

“Nous avons davantage confiance dans les jouets français”

Le “made in France” séduit particuliè­rement cette année. “Nous avons nos propres peluches qui se vendent bien, comme Maëlou, l'ours français, ou certains de nos jeux de société. Ce sont toujours des grosses ventes, tout comme les peluches électroniq­ues d'animaux”, détaille Hugues Mougenot. Les loisirs créatifs reviennent aussi à la mode - jeux de chimie, confection de bijoux… - ainsi que les “collection­nables”, comme les figurines. Les classiques sont au rendez-vous, notamment les dérivés du dessin animé à succès La

Pat'patrouille : “J'en entends parler tous les jours !” Et bien sûr, les Lego, Playmobil ou encore les jouets dérivés de la franchise Harry Potter sont également sur le podium des ventes.

Parfois, la nostalgie marche à plein régime. “Souvent, les gens nous demandent des jeux qu'ils avaient petits mais certains n'existent plus.” Avec ses filles Maëlys et Sofia, Marylène attaque la dernière ligne droite des achats de cadeaux. Elles sont dans le rayon Lego Harry Potter. “Maëlys est dans Harry Potter à fond, jusqu'à la housse de couette ! Sonia est plus dans les licornes et les jeux de cartes.” Dans le rayon voisin, Peggy, pour sa nièce, et Laureen, pour ses enfants, viennent aussi boucler les ultimes cadeaux, “même si aujourd'hui les enfants sont davantage tournés vers les tablettes tactiles que vers les jeux de société”, témoigne Laureen. Toutes deux privilégie­nt aussi le jouet français. “Nous avons plus confiance et c'est surtout plus solide !”

 ??  ?? Maëlys et Sofia accompagné­es de leur maman, Marylène, à l'heure des ultimes achats de Noël mercredi 22 décembre.
Maëlys et Sofia accompagné­es de leur maman, Marylène, à l'heure des ultimes achats de Noël mercredi 22 décembre.

Newspapers in French

Newspapers from France