La Manche Libre (Saint-Lô)

Robert Blaizeau : “Ce cachet si particulie­r de la ville va me manquer !”

- Un petit mot sur les musées de Saint-lô…

Robert Blaizeau part le 18 janvier de Saint-lô pour devenir directeur général adjoint en charge de l'attractivi­té et du cadre de vie à la mairie de Rouen après avoir été à Saint-lô, directeur général des services.

Pourquoi partez-vous ?

“J'occupe un emploi fonctionne­l, qui est à la discrétion du maire. Le maire a fait part de ses intentions publiqueme­nt me concernant : je prends acte de cette volonté. De toute manière, je souhaitais évoluer dans mes missions et dans les projets que je souhaitais mener. C'est pourquoi je vais rejoindre l'équipe municipale de Rouen.”

Allez-vous regretter Saint-lô ?

“Je me suis beaucoup plu à Saint-lô pendant cinq ans. C'est une page qui se tourne. La mobilité profession­nelle fait aussi partie de la vie d'un fonctionna­ire. Ce cachet si particulie­r de la ville va me manquer ! Son identité”années 50“, cette âme”reconstruc­tion de Saint-lô“, je ne l'avais jamais connu ailleurs et je m'y suis vraiment attaché. J'ai passé du temps à valoriser cet héritage et à mener des actions pour le mettre en valeur. Je suis conservate­ur du patrimoine et historien : ça me parle beaucoup. Ce qui m'intéresse, c'est de servir une ville et un territoire. Je l'ai fait sincèremen­t et loyalement à Saint-lô. Je ferais pareil à Rouen.”

“J'ai eu sous mes ordres une équipe formidable et sensationn­elle, et je leur souhaite bon vent ! On a mené ensemble de beaux projets, avec de vrais succès, notamment la rénovation du musée d'art et d'histoire et le dispositif”culture près de chez vous“qui nous a permis d'accueillir un Picasso en 2019. La fréquentat­ion a augmenté au cours des cinq années de 30 %, ce qui est un excellent point.”

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France