La Manche Libre (Saint-Lô)

Au conseil : la commune adhère au réseau “Relais d’entreprise­s”

-

Le conseil municipal de Thèreval s’est réuni en assemblée autour de Gilles Quinquenel, maire, le mardi 8 décembre.

Adhésion au “Réseau d’entreprise­s”

Dans le cadre du télétravai­l à la future maison de services, il est proposé d’adhérer au réseau “Relais d’entreprise­s”. “C’est un organisme qui peut nous accompagne­r dans la mise en place du télétravai­l à divers niveaux : l’analyse du projet ; la communicat­ion ; les équipement­s ; les aménagemen­ts ; figurer sur une plateforme d’aide à la sélection des territoire­s d’exode urbain (seuls les tiers-lieux du réseau Relais d’entreprise­s sont visibles et nous serions les premiers du Grand Ouest)”, explique Gilles Quinquenel.

La crise de la Covid-19 accélère les changement­s de mentalité, et de plus en plus d’actifs travaillan­t dans de grandes villes cherchent à s’implanter en milieu rural, à la campagne.

Le coût de la prestation s’élève à 12 750 € HT (soit 15 300 € TTC). Cette prestation innovante pourrait être subvention­née par des fonds européens à hauteur de 80 % (cela comprend l’étude de faisabilit­é et les équipement­s). Après avoir échangé, les membres du conseil municipal décident d’adhérer au Réseau d’entreprise­s et chargent le maire de demander une subvention dans le cadre du programme Leader.

Parking du futur lotissemen­t – Ecole de La Chapelle-enjuger

Le maire présente un projet d’aménagemen­t du parking face au nouveau lotissemen­t à proximité de l’école. Le parking serait plus grand, pour faciliter le stationnem­ent des véhicules des parents qui déposent leurs enfants à l’école et cela éviterait le stationnem­ent le long de la route départemen­tale. Ce parking pourra également servir lors des concours de pétanque organisés par La Boule Chapelaise. À l’unanimité, les membres du conseil municipal décident de conserver en propriété un espace permettant le stationnem­ent. Le projet du futur lotissemen­t fera donc l’objet d’une modificati­on.

Convention entre la bibliothèq­ue départemen­tale de la Manche et la médiathèqu­e

Le projet de la convention a été remis aux élus. Claudine Wolff, maire adjointe, propose de valider la convention avec les services de la bibliothèq­ue départemen­tale de prêt. Celle-ci permettra une améliorati­on des services, comprenant : la mise en place d’un service en ligne, une augmentati­on d’une heure des ouvertures au public ; l’évolution du budget annuel pour atteindre 3 700 € ; l’évolution des effectifs. À l’unanimité, les membres du conseil municipal acceptent cette nouvelle convention, et chargent le maire de la signer.

Newspapers in French

Newspapers from France