La Manche Libre (Saint-Lô)

Il conduisait sans permis et positif aux stupéfiant­s : prison ferme

-

A Saint-aubin-sur-mer, le 14 décembre dernier, les gendarmes voient une voiture griller un stop. Le conducteur donne d'abord un faux nom, il n'a pas de permis, faute de points restants, et est positif aux stupéfiant­s.

Une perquisiti­on à son domicile révèle 731 g d'héroïne, 197 g de cocaïne et du cannabis, ainsi que 1 800 € en espèces. A l'audience de comparutio­n immédiate du 16 décembre 2020 devant le tribunal judiciaire de Caen, le prévenu de 32 ans avoue qu'il a recommencé à revendre parce qu'il était resté avec des “dettes”. Il refuse de donner l'identité de ses “créanciers”. Il a 15 mentions sur son casier, dont 7 pour stupéfiant­s. La procureure Gwénaëlle Cotto déplore : “sans mépris, j'aimerais bien avoir devant moi de plus 'gros poissons'”. Elle requiert une peine inférieure aux 4 ans infligés pour un précédent trafic. Julien Raimbault écope de 36 mois de prison dont 8 avec sursis probatoire de 2 ans, d'un travail d'intérêt général de 200 h et à 6 mois ferme de plus pour prise du nom d'un tiers. Son permis est annulé pour 10 mois.

 ??  ?? Le prévenu est maintenu en détention. Après l'explicatio­n du jugement, le président lui conseille fermement de s'éloigner de la Normandie.
Le prévenu est maintenu en détention. Après l'explicatio­n du jugement, le président lui conseille fermement de s'éloigner de la Normandie.

Newspapers in French

Newspapers from France