La Manche Libre (Saint-Lô)

L'homme a été payé pour des travaux qu'il n'a jamais réalisés

-

A Bayeux, un particulie­r fait appel à un artisan par le biais d'un site internet pour se faire construire une terrasse.

L'artisan vient cinq fois au domicile prendre des mesures et autres et se fait verser un acompte de 2 000 € en février 2019, les travaux devant être achevés pour juin de la même année, en vue du mariage du fils de la famille.

Mais les travaux ne commencent jamais. Après de nombreuses relances aussi bien téléphoniq­ues que par courriels, le client dépose plainte.

Interrogé, l'artisan avoue avoir des difficulté­s financière­s et pour “boucher les trous” acheter des matériaux pour des chantiers en cours avec les derniers acomptes perçus. A l'audience du 17 décembre devant le tribunal judiciaire de Caen, la victime réclame en tout 4 600 €. Le procureur Bruno Albisetti relève que sur 6 condamnati­ons, l'homme de 65 ans a été condamné soit pour abus de confiance ou pour escroqueri­e. Le prévenu écope de 8 mois de prison avec sursis probatoire de 2 ans.

 ??  ?? Il devra rembourser 3 100 € tous postes de préjudice confondus. Il a aussi une peine d'inéligibil­ité de 5 ans.
Il devra rembourser 3 100 € tous postes de préjudice confondus. Il a aussi une peine d'inéligibil­ité de 5 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France