La Manche Libre (Saint-Lô)

Reconnue avoir abusé de la confiance de sa tante de 98 ans

-

Une veuve de 67 ans répond le 10 décembre dernier d'abus de faiblesse et d'abus de confiance sur sa tante décédée à 98 ans en maison de retraite dans le Calvados.

Elle a toujours eu une relation privilégié­e avec cette femme dont elle s'est occupée et de laquelle elle a organisé le déménageme­nt en maison de retraite en 2005.

Sont mis en cause un chèque de 5 000 € fait à son ordre et le changement de nom du bénéficiai­re d'une assurance vie, alors que la vieille femme était reconnue comme désorienté­e par deux expertises.

La procureure requiert 6 mois de prison avec sursis pour le tout.

En délibéré le 17 décembre, la sexagénair­e est relaxée du chef d'abus de faiblesse pour l'assurance. En revanche, elle écope de 3 mois de prison avec sursis pour abus de confiance pour avoir perçu un chèque de 5 000 € de la tante. Les autres héritiers sont déboutés de leurs demandes indemnitai­res.

Newspapers in French

Newspapers from France